Élection présidentielle 2012 et médiation professionnelle

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
(Redirigé depuis Élection présidentielle et médiation professionnelle)

L’exercice de la médiation professionnelle est concerné par trois engagements du nouveau président de la république. En effet, lors du débat télévisé qu’il a eu avec son prédécesseur, François Hollande a déclaré :

  • Moi, président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante
  • Moi, président de la République, je ferai en sorte que les partenaires sociaux puissent être considérés, aussi bien les organisations professionnelles que les syndicats, et que nous puissions avoir régulièrement des discussions pour savoir ce qui relève de la loi, ce qui relève de la négociation
  • Moi, président de la République, j’essaierai d’avoir de la hauteur de vue pour fixer les grandes orientations, les grandes impulsions mais en même temps je ne m’occuperai pas de tout et j’aurai toujours le souci de la proximité avec les Français

Ces trois engagements devraient permettre la mise en place d’une approche indépendante de la médiation au service des personnes qui y auront recours.

  • Le premier concerne le système judiciaire et devrait rejaillir sur la médiation en cours de procédure. La mise sous tutelle des systèmes d’arbitrage a donné des résultats catastrophiques sur le plan économique. La médiation placée sous l’autorité de magistrats n’est pas une garantie de bon fonctionnement et de résultats pertinents pour les justiciables. Il faut agir pour que la médiation puisse bénéficier de la même indépendance que le nouveau président s’est engagée à assurer au système judiciaire.
  • Nous avons pu déplorer l’absence de consultation lors de l’élaboration des textes sur la transposition de la directive européenne relative à la médiation civile et commerciale. Notre organisation professionnelle est maintenant en droit d’exiger d’être entendue à chaque fois qu’il sera question de la médiation. Nous avons interrogé à ce sujet tous les candidats, et l’engagement de François Hollande est ici sans ambiguïté.
  • L’engagement de proximité avec les Français est également un point fondamental de la politique sociale dans laquelle notre organisation professionnelle intervient. Nous saurons donc, au nom de notre recherche constante sur la qualité relationnelle, rappeler au premier magistrat cet engagement.

Ce changement est un tournant. Évidemment, le deuxième engagement est plus nettement prononcé pour ce qui nous intéresse. Nous avons eu beaucoup de mal à nous faire entendre sous le précédent quinquennat. Il nous a fallu user de beaucoup de stratégies pour faire passer des idées essentielles, et parfois en vain.

Ce changement est l’occasion de renouveler la dynamique politique, économique et sociale. Il est un espoir pour les systèmes de solidarité indispensables à une société respectueuse, dont fait partie la médiation. La médiation professionnelle a une voie qui est tracée, mais qui est à faire définir clairement.

Lien

Ce communiqué a été publié sur le Mediatoroscope

Outils personnels
Translate