Ajouter votre actualité

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
(Différences entre les versions)
(Intitulé du sujet)
Ligne 184 : Ligne 184 :
Adresse courriel : contact[@]villesaucarre.org
Adresse courriel : contact[@]villesaucarre.org
 +
 +
Ajoutez votre actualité, un événement, une rencontre sur la médiation, la résolution des conflits...
 +
Pour cela, vous devez avoir un compte nominatif et y être connecté
 +
 +
== Intitulé du sujet ==
 +
 +
Date :14 SEPTEMBRE 2009
 +
 +
Présentation de votre sujet : SYNTHESE D'une OEUVRE
 +
 +
Lieu :LA LONDE LES MAURES
 +
 +
Organisation :
 +
 +
Site internet :
 +
 +
Adresse courriel : sylvie.forest@wanadoo.fr
 +
 +
Prénom & Nom : Sylvie Forest
 +
 +
Adresse postale :
 +
 +
N° de téléphone portable :
 +
LE DIALOGUE de GALILEE
 +
« Eppur e muove » et pourtant elle se meut…
 +
 +
*L’HISTOIRE
 +
*LES PERSONNAGES
 +
*SAGREDO LE MEDIATEUR
 +
*LES PICS
 +
*CONCLUSION
 +
*EPILOGUE
 +
 +
Au moment où Galilée ( 1564-1642) écrit ce texte ,c’est un savant physicien, mathématicien et astronome célèbre dans toute l’Europe pour ses travaux sur la chute des corps et ses observations astronomiques des taches du soleil. Il est le protégé du Grand Duc de Toscane, donc un personnage très en vue. Quand Urbain VIII arrive au pouvoir il demande au savant de présenter de manière impartiale les systèmes de Copernic et celui, géocentrique de Ptolémée. Ce sera le DIALOGUE SUR LES DEUX GRANDS SYSTEMES DU MONDE discussion entre trois personnages Salviati, Sagredo et Simplicio. Ce livre sera un plaidoyer en faveur de l’héliocentrisme. Or l’héliocentrisme n’était toléré par l’Eglise qu’à titre d’hypothèse .Ces thèses étant en contradiction avec des passages bibliques, notamment avec le livre de Josué. Ce dialogue emploie la rhétorique et le sophisme. Dans ce dialogue il y a 2 antagonistes, 2 systèmes, 2 formes de pensée. C’est un chef d’œuvre de logique et de raisonnement aporétique.
 +
Les numéros de page font référence au livre GALILEE-DIALOGUES collection histoire de la pensée, éditions Hermann.
 +
LES PERSONNAGES
 +
SAGREDO : est un homme de science qui fut élève de Galilée vers 1600 à Padoue .Il représente un personnage sceptique qui permet à Galilée de mieux expliquer ses théories
 +
SALVIATI : EST GALILEE. Il représente un Copernicien (voir annexes)convaincu. Mathématicien, physicien qui veut prouver que la Terre ou tout autre planète doit être au nombre des corps célestes mobiles d’un mouvement circulaire. Il exclut le mouvement droit.
 +
SIMPLICIO : Péripatéticien : adepte de la théorie d’Aristote le soleil tourne autour de la Terre qui est le centre du monde. Il défend le système de Ptolémée (voir annexes). Il représente peut-être Simplicio qui fut pape de 468 à 483. Simplicio signifie « benêt »
 +
 +
SAGREDO  LE MEDIATEUR
 +
Il est celui qui emmène Simplicio hors de la grotte de Platon et qui le rassure .C’est pas parce que Simplicio ne l’a jamais vu qu’il n’existe pas (p168).Il faut reconnaitre que Sagredo est scientifique et qu’il comprend tout. C’est l’honnête homme.
 +
Il exprime clairement le raisonnement de Salviati .Il fait conclure Salviati.
 +
Sagredo est l’homme neutre, le candide, le MEDIATEUR,
 +
Il synthétise toujours les arguments de Salviati quand les explications lui semblent trop nombreuses et compliquées pour un non mathématicien et demande toujours des arguments nouveaux à Simplicio.
 +
Sagredo simplifie, remet en forme les explications de Salviati. Il essaie de mettre sur la même longueur d’onde Salviati et Simplicio car l’un parle mathématiques et l’autre de  naturel (p136)
 +
Il clarifie voire il explique en mots plus simples ce que dit Salviati, il rassure Simplicio.
 +
Il recentre le sujet quand Salviati ou Simplicio s’égare dans d’autres interprétations de phénomènes
 +
Sagredo emploie aussi beaucoup de rhétorique (particulièrement p215) et d’analogisme :
 +
Il déstabilise Simplicio « Platon disait ouvertement savoir qu’il ne savait rien en contrario avec Aristote » et là Simplicio se demande si Aristote aurait menti ? P216
 +
Mais Il peut devenir aussi empathique (p142) quand il dit que Simplicio a raison et de reprendre ses arguments (p143.144)
 +
On peut signaler aussi que Sagredo fait une très belle métaphore sur un bâtiment qui s’écroule quand il voit Simplicio décontenancé (P162.)
 +
Il prend plaisir à faire parler ses partenaires et leur tirer de leurs bouches ce qu’ils ne savaient pas qu’ils savaient.
 +
Je retiendrais de  Sagredo (p215) cette superbe phrase :
 +
« Cette vaine prétention de tout comprendre ne peut avoir d’autre principe que le fait de n’avoir jamais rien compris ; car celui à qui il serait arrivé une seule fois de comprendre parfaitement une seule chose et qui aurait vraiment senti là quel est le gout du savoir, saurait aussi qu’il n’entend rien à tout le reste.»
 +
Il est vrai que dans le DIALOGUE DES GRANDS SYSTEMES  il est plutôt conciliateur que médiateur.
 +
Il a un rôle d’arbitre puisqu’au fond  il approuve le discours de Salviati et pense qu’Aristote les aurait induit en erreur, il dit que son discours l’apaise (parti pris) .Il joue plutôt  un rôle de modérateur.
 +
 +
SALVIATI  /GALILEE
 +
PRET D’INTENTION
 +
Il  oppose l’absolue certitude des mathématiques et le caractère probable des raisonnements physiques. Dédaigneux sur les avis de ses contemporains (Tycho Brahé )
 +
JUGEMENT
 +
Ne doute pas de sa théorie. Convaincu d’avoir raison.
 +
CONTRAINTE
 +
Têtu , Cynique, polémiste, pugnace. Ne réalise pas qu’il se place en hérétique et en danger.
 +
Pense que l’Eglise n’est pas capable de comprendre sa théorie  ne se rend pas compte que ce n’est pas sa théorie intellectuelle qu’elle ne veut pas mais le fait que les véritables découvertes scientifiques sont l’œuvre du Créateur d’après le Concile de Trente .Qu’il les déstabilise, qu’il les bouleverse .Il devient Hérésiarque sur les Saintes Ecritures.
 +
Il est habile dans son argumentation
 +
Quelques exemples
 +
Le corps avec toutes les dimensions est donc parfait « ceci ne peut pas être nié ni par vous, ni par personne (p116)
 +
Salviati confère à Dieu de convertir le mouvement droit en mouvement circulaire, il est malin.
 +
Il amène Simplicio à acquiescer, à concéder sa théorie pour l’amener par une démonstration sur les vitesses CA ET CB en même temps il dissipe l’incrédulité de Sagredo.
 +
il veut orner d’un commentaire la pensée de Platon « supposons que le « Divin » Architecte ….(p129)
 +
Quant au Ciel vos craintes sont vaines….(p139)
 +
Sarcastique, il veut le faire bouger il reprend les arguments de l’adversaire.(RHETORIQUE)
 +
Avec sa démonstration du télescope il lui explique que l’on voit 30 ou 40 fois plus proche que du temps d’Aristote, Salviati déstabilise Simplicio sur ses convictions Aristoticiennes .Il lui fait le coup de la rhétorique « Je sais que je ne sais pas (p202) je ne savais pas que je savais pas »
 +
P152 il démonte le raisonnement de Simplicio « ce n’est pas parce qu’on le sait pas que cela n’existe pas (et pour cause !) Simplicio approuve.
 +
P218 L’invention est l’œuvre de Dieu .Il est audacieux avec Simplicio quand il dit « Sans témérité et sans audace le langage du sens commun ne porte pas atteinte à la majesté de la sagesse Divine, on ne diminue en rien la toute puissance de Dieu en disant qu’Il ne peut faire ce qui est fait ne sait pas fait .Il essaie de se rattraper « L’Esprit humain est l’œuvre de Dieu ».
 +
 +
Salviati a du mal à argumenter puisque la gravité, la force de la pesanteur n’a pas encore été découverte par Newton .Juste il démontre qu’un boulet de canon lancé n’a pas de trajectoire droite jusqu’à la fin…..P144.145 quand il lui fera admettre la théorie de la légèreté, il est très fort.
 +
Mais il sait, il pressent qu’il a raison .Pas facile pour son interlocuteur.
 +
Simplicio reste sur ses convictions car Salviati ne sait pas tout et ne prouve pas tout.
 +
Il est remarquable de constater que GALILEE Salviati malgré le peu de lois connues pouvait interpréter justement la vérité par des déductions et convictions .Il avait une grande force de persuasion. Fin 1604 observation de la nouvelle étoile, la Nuova Stella, il peut démontrer tout au plus que la corruptualité des Cieux, que le Ciel n’est pas immuable. Avec la lunette la découverte des taches solaires  et le fait que la lune tourne autour de la Terre (pour Aristote un corps ne peut pas avoir plusieurs centres) ainsi que d’autres observations le confirme dans l’héliocentrisme. A part cela Il lui était difficile de prouver le Copernicianisme.
 +
Il a oublié aussi que parmi les ecclésiastiques de la Curie romaine tous ne partageaient pas ses idées. Ils avaient la science « infuse » ils avaient la connaissance des « Saintes Ecritures » !!!!!
 +
 +
SIMPLICIO
 +
Pense que les  corps célestes sont incorruptibles et éternels et le globe terrestre corruptible et mortel  au contraire de  Salviati qui  pense que la Terre est un corps céleste comme les autres.
 +
Prêt d’INTENTION
 +
C’est impie, Peur du sacrilège
 +
L’interprétation des résultats scientifiques incombent à l’Eglise
 +
JUGEMENT
 +
Les sciences ne peuvent pas gouverner le Divin. Le dogme Chrétien croit que sans exception à cause de l’Ancien Testament que les découvertes scientifiques sont l’œuvre de Dieu, l’Univers a été crée par Dieu. Le Ciel ne change pas
 +
CONTRAINTE
 +
Opinion enracinée, attachement invétéré à la pensée d’ARISTOTE .C’est un péripatéticien. Il croit qu’ »à partir du centre et vers le centre et appartiennent qu’à deux corps naturels de la Terre, le feu et 2 autres éléments ».La génération et la conception sont dans la Nature (trop difficile à accepter) de douter de cette maxime : c’est impie. Ne pas réprouver les Saintes Ecritures et en particulier le livre de Josué.
 +
« Dieu seul sait le faire »
 +
QUELQUES EXEMPLES
 +
Avec Aristote que dans les choses naturelles nous ne sommes pas toujours tenus à la rigueur de la démonstration .Reste que la démonstration d’Aristote –paralogisme d’ARISTOTE P135.139
 +
Il est bloqué , Il a peur que l’on se souvienne n’importe quel paradoxe p142.Il dira (p347) « Parce que si la Terre n’est pas au centre du monde , où est donc l’enfer ? »
 +
Quand il est bloqué il accuse Salviati de SOPHISME.
 +
P160 il faiblit « 2 vérités ne peuvent s’opposer l’une à l’autre »
 +
P210 il répugne à admettre que la terre et la lune ont une relation, il ne veut pas mettre la Terre au rang des astres.
 +
« Inutile et vain les corps célestes, la Terre est au bénéfice de l’Homme » p167
 +
 +
CONCLUSION
 +
Salviati (Gallilée ) démontre dans son dialogue que Simplicio (le Pape Urbain VIII) est un sot , un niais simple d’esprit , il croit n’importe quoi. Cela lui faudra la colère du Pape.
 +
Je pense que c’est ce fait d’avoir ridiculiser le Pape (Simplicio) et d’avoir à l’insu de celui-ci fait publier ce texte dont l’ironie ajoute à la fureur pontificale qui a perdu Galilée.
 +
Ne pas faire ce que l’on n’aimerait pas que l’on nous fasse
 +
Ne pas dire ce que l’on n’aimerait pas que l’on nous dise
 +
Ne pas penser ce que l’on n’aimerait pas que l’on pense de nous.
 +
La différence entre Copernic et Galilée c’est que Copernic écrit sur son lit de mort et reste dans l’hypothèse. Galilée dans son dialogue ne fait pas d’hypothèse, comme demandé par le Pape or il impose une certitude, il tient un discours réaliste .Il bloque le dialogue.
 +
Le Clergé acceptait les hypothèses de Galilée tant qu’elles ne cherchaient pas à remettre en cause la Philosophie naturelle d’Aristote que représentait la seule vérité. Galilée  dans le DIALOGUE  critique et raille trop brutalement et ne se rend pas compte que le Clergé craint sa philosophie subversive qui va bouleverser l’ordre cosmique. Il expose de but en blanc ses opinions. Il est trop direct au risque de choquer
 +
Galilée dit Salviati pense que le conflit est de tirer l’Eglise à temps du mauvais pas où elle s’enlise de ne pas concilier mathématique, physique, astronomie et le Divin.
 +
Il faut attendre Newton avec la loi de gravité en 1684 et Képler pour prouver l’héliocentrisme. Edmond Halley avec la découverte du cycle de la comète qui porte son nom prouve aussi que le ciel n’est pas immuable.
 +
Issac Newton a écrit :
 +
« La gravité explique le mouvement des planètes, mais elle ne peut expliquer ce qui les mit en mouvement. Dieu gouverne toutes choses et sait tout ce qui est ou tout ce qui peut-être »
 +
EPILOGUE
 +
Si un médiateur sorti de la formation de la Chambre  Professionnelle de la médiation et de la Négociation  avait existé à l’époque pour altériser , réconcilier Galilée et l’Eglise nous saurions depuis 1616 que la Terre tourne autour du soleil et que nous sommes dans un système héliocentrique.
 +
Quelles en auraient été les conséquences ?
 +
On n’en sait rien, ce que nous réserve l’avenir personne ne le sait car plus on sait de choses plus on est conscient de son ignorance.   
 +
 +
 +
 +
Illustration : pour ajouter une image, une photo, obligatoirement libre de droit, c'est à dire dont vous avez toutes les autorisations légales pour sa reproduction et autoriser sa libre utilisation par WikiMediation, menu de gauche, boîte à outils, cliquez sur le lien «importer un fichier». Le nom de l'image doit être explicite pour faciliter son identification. N'utiliser pas les majuscules inutilement.

Version du 14 septembre 2009 à 12:58

Les actualités ajoutées ici sont destiner à paraître dans la rubrique actualité. Elles sont cependant soumises à validation.

Sommaire

Evaluation de la médiation

Face à la conflictualité : quelle efficacité de la médiation ?

Dans sa note de veille n°147, du 16 juillet 2009, le Centre d’Analyse Stratégique [1] propose une synthèse des évaluations disponibles en France sur quatre types de médiations : familiale, scolaire, sociale et pénale. Son auteur, Laetitia Brabant-Delannoy, du Département Questions sociales confirme ainsi qu’une médiation permet une meilleure résolution de conflit, mais aussi de prévenir les tensions, de responsabiliser les acteurs et d’apaiser les parties. Avec un bémol, toutefois, en cas d’actes de violence où la libre négociation des parties serait souvent mise en péril. D’ailleurs, plusieurs rapports dont celui de l’ONED en 2007, de la Défenseure des enfants en 2008, et la recommandation 1639/2003 de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, recommandent de ne pas recourir à la médiation dans les situations de violence conjugales. A contrario, elle constituerait plutôt un mode de prévention primaire ou secondaire en donnant aux parties la possibilité de réagir à une situation de conflit par le dialogue et une bonne qualité relationnelle. Sur le volet de la médiation sociale, Laetitia Brabant-Delannoy met aussi l’accent sur le manque de « professionnalisation » des médiateurs qui officient dans ce secteur.


In fine, le Centre d’Analyse Stratégique observe que « la démarche d’évaluation n’en est ici encore qu’à ses débuts et mérite d’être poursuivie et approfondie, afin de mesurer précisément les gains socioéconomiques de ce mode de résolution des conflits ». Si certains rapports recommandent la création d’un observatoire de la médiation, le Centre f’Analyse Stratégique suggère plutôt la mise en place d’une mission ou d’un comité national d’évaluation de la médiation. Et de conclure qu’ « à l’heure où certains évoquent une généralisation de la médiation (…), la médiation constitue un mode de régulation efficace dans la plupart des conflits de proximité et apporte des réponses innovantes à des situations critiques. En amont, la médiation sera d’autant plus féconde qu’elle sera un révélateur des dysfonctionnements sociétaux et qu’elle impulsera des actions préventives, voire des réformes de fond ». Dont acte.

LE REGARD DES MOTS

'Le regard des mots

Photographies de Claire GARATE

Exposition - Château de Tours

25 avenue André Malraux – TOURS

Du 20 juin au 30 août 2009''''



Quelques mots griffonnés sur un papier, une photo en noir et blanc…C’est le thème de l’exposition de Claire Garate qui se tient actuellement au château de Tours, et ce jusqu’au 30 août 2009.

Une cinquantaine d’écrivains se sont fait « tirer le portait » et écrit quelques mots sur le vif, relatifs au moment qu’ils avez passés avec la photographe, à ce que l’image leur inspirait. André Comte-Sponville, Pierre Assouline, Irène Frain, Nang Hutson, Marcel Moreau, François Nourrissier et bien d’autres se trouvent confrontés à eux-mêmes.


C’est le titre de l’exposition qui a attiré l’œil du médiateur et j’ai été surprise par ce que la photographie peut provoquer.

Effectivement alors que certains écrivains décrivent leur portait ou le moment passé lors de la prise, certains autres se font surprendre à philosopher et même à citer Descartes dans son discours sur la dualité de l’âme et du corps.


Voici les quelques notes que j’ai prises et qui m’ont rappelé la posture du médiateur.


« Souvent je n’aime pas que l’on me fasse ce que si souvent j’ai fais aux autres »

Michel Tournier

« L’image de soi qu’un homme présente à un autre est celle que celui-ci lui retourne »

Pierre Bergounioux


« L’œil du photographe nous ouvre des horizons plus vastes que le rêve et l’interprétation » 

Edouardo Manet


« Presque tout est différent de ce que tous les hommes, presque toujours, s’imaginent » 

Hector Bianciotti


«  Aussi le portait de soi est-il toujours, plus singulier que le portait de l’autre »

Catherine Lépront


« De temps en temps, il faut savoir donner aux écrivains une occasion de se taire et rendre à la photographie ses silences »

Denis Roche


« Connaît-on des gens qui sont d’accord avec eux-mêmes »

Dana Rolin


Ces citations nous rappellent les éléments révélateurs du conflit : dynamique contraignante, prêt d’intention, jugement. Les difficultés à résoudre un conflit intérieur, les interactions entre le « je » et le « moi », le reflet de soi dans l’autre, mais aussi le lâcher prise sont visés dans les mots sus mentionnés. Des interpellations qui nous ramènent à ce que nous soulevons en médiation, ainsi que le poids des mots utilisés.


Une exposition très intéressante sur les réflexions de chacun relatives à la nature et aux comportements humains.

La photographie rendrait-elle médiateur ?


== DIALOGUE SOCIAL ==

Les termes INFORMER, CONSULTER, CONCERTER et NEGOCIER, sont utilisés dans le cadre du dialogue social et sont souvent confondus entre eux. Donner une definition peut limiter des tensions entre differents interlocuteurs.

«On nous demande notre avis et l'on n'en tient pas compte» Ou «on ne nous demande jamais notre avis alors que c'est nous qui assumons aprés»

L'INFORMATION Elle consiste à communiquer des éléments sur un sujet donné à des interlocuteurs dont l'avis n'est pas forcément sollicité.

LA CONSULTATION consiste à prendre avis auprés des parties afin de connaitre leur opinion. Cette avis peu aider ou non a une prise de décision.

LA CONCERTATION c'est un echanges entre differents interlocuteurs en vu d'aboutir à l'élaboration d'une position commune.

LA NEGOCIATION C'est la recherche d'un accord qui implique la confrontation de point de vue divergents. Elle a pour objet de satisfaire de maniere contractuelle les besoin chacune des parties.

Christian BOS 12 AOUT 2009

Ajoutez votre actualité, un événement, une rencontre sur la médiation, la résolution des conflits... Pour cela, vous devez avoir un compte nominatif et y être connecté

Une journée pour la résolution des conflits en Corse

Date :Le 02 octobre 2009

Présentation de votre sujet : Tous les conflits trouvent un jour une issue, même en Corse...

Lieu : Palais des congrès d'Ajaccio

Organisation : En cours...

Site internet :

Adresse courriel : chantraine@mediateur.org

Prénom & Nom : Jean-Bruno Chantraine

Adresse postale : Lieu-dit Favale 20167 AFA

N° de téléphone portable : 06 20 34 20 84

Illustration : pour ajouter une image, une photo, obligatoirement libre de droit, c'est à dire dont vous avez toutes les autorisations légales pour sa reproduction et autoriser sa libre utilisation par WikiMediation, menu de gauche, boîte à outils, cliquez sur le lien «importer un fichier». Le nom de l'image doit être explicite pour faciliter son identification. N'utiliser pas les majuscules inutilement.

Ajoutez votre actualité, un événement, une rencontre sur la médiation, la résolution des conflits... Pour cela, vous devez avoir un compte nominatif et y être connecté

Dialoguer avec "l'Autre" par la communication non verbale

Date : 26 septembre 2009; 1er octobre 2009; 3 octobre 2009

Atelier de communication par le biais des techniques théâtrales pour médiateurs...(notamment...)

Lieu : Théâtre de la Comédie de la Passerelle - 102 rue Orfila - 75 020 PARIS


Témoignages :

" Je garderai en mémoire que l'image que nous voulons renvoyer de nous même n'a pas forcément l'impact que nous pensons projeter. Par exemple, un reptile peut être plus rassurant qu'un volatile. Il ne faut pas avoir peur de nous montrer tels que nous sommes." Karine R. - Enseignante

"Cet atelier permet de mieux comprendre les comportements et donc d'adapter le sien pour se faire entendre et comprendre. En abordant de façon ludique des thèmes sérieux, on s'aperçoit en quelques instants qu'une énergie de groupe peut apparaître dès lors qu'il existe un but commun à atteindre. " Jean-Louis L.- Chef de projet transport et logistique

Organisation : le samedi 26 sept : de 9h à 13h le jeudi 1er octobre : 9h30 à 17h30 le samedi 3 octobre : de 9h à 13h

Site internet : http:/www.lerelationnelenmouvement.com

Adresse courriel : marie-catherine.adeline@orange.fr

Prénom & Nom : Marie-Catherine ADELINE

Adresse postale : 9 avenue du Père Lachaise - 75 020 PARIS

N° de téléphone portable : 06 16 57 55 43

Ajoutez votre actualité, un événement, une rencontre sur la médiation, la résolution des conflits... Pour cela, vous devez avoir un compte nominatif et y être connecté

Journée d'informations et d'échanges

11 septembre 2009

"Du dispositif adultes-relais à une reconnaissance d'un nouveau métier « médiateur de la ville » ? En partenariat avec la direction régionale de l’Acsé et le SGAR du Centre, le centre de ressources des acteurs de la politique de la ville "Villes au Carré" organise une rencontre d’information et d’échanges sur le champ de la médiation sociale, à travers les missions et les perspectives de qualification des adultes-relais en région Centre.


Lieu : Muséum de Sciences Naturelles,Orléans

Site internet : http://www.villesaucarre.org/agenda.php?id_even=63

Adresse courriel : contact[@]villesaucarre.org

Ajoutez votre actualité, un événement, une rencontre sur la médiation, la résolution des conflits... Pour cela, vous devez avoir un compte nominatif et y être connecté

Intitulé du sujet

Date :14 SEPTEMBRE 2009

Présentation de votre sujet : SYNTHESE D'une OEUVRE

Lieu :LA LONDE LES MAURES

Organisation :

Site internet :

Adresse courriel : sylvie.forest@wanadoo.fr

Prénom & Nom : Sylvie Forest

Adresse postale :

N° de téléphone portable : LE DIALOGUE de GALILEE « Eppur e muove » et pourtant elle se meut…

  • L’HISTOIRE
  • LES PERSONNAGES
  • SAGREDO LE MEDIATEUR
  • LES PICS
  • CONCLUSION
  • EPILOGUE

Au moment où Galilée ( 1564-1642) écrit ce texte ,c’est un savant physicien, mathématicien et astronome célèbre dans toute l’Europe pour ses travaux sur la chute des corps et ses observations astronomiques des taches du soleil. Il est le protégé du Grand Duc de Toscane, donc un personnage très en vue. Quand Urbain VIII arrive au pouvoir il demande au savant de présenter de manière impartiale les systèmes de Copernic et celui, géocentrique de Ptolémée. Ce sera le DIALOGUE SUR LES DEUX GRANDS SYSTEMES DU MONDE discussion entre trois personnages Salviati, Sagredo et Simplicio. Ce livre sera un plaidoyer en faveur de l’héliocentrisme. Or l’héliocentrisme n’était toléré par l’Eglise qu’à titre d’hypothèse .Ces thèses étant en contradiction avec des passages bibliques, notamment avec le livre de Josué. Ce dialogue emploie la rhétorique et le sophisme. Dans ce dialogue il y a 2 antagonistes, 2 systèmes, 2 formes de pensée. C’est un chef d’œuvre de logique et de raisonnement aporétique. Les numéros de page font référence au livre GALILEE-DIALOGUES collection histoire de la pensée, éditions Hermann. LES PERSONNAGES SAGREDO : est un homme de science qui fut élève de Galilée vers 1600 à Padoue .Il représente un personnage sceptique qui permet à Galilée de mieux expliquer ses théories SALVIATI : EST GALILEE. Il représente un Copernicien (voir annexes)convaincu. Mathématicien, physicien qui veut prouver que la Terre ou tout autre planète doit être au nombre des corps célestes mobiles d’un mouvement circulaire. Il exclut le mouvement droit. SIMPLICIO : Péripatéticien : adepte de la théorie d’Aristote le soleil tourne autour de la Terre qui est le centre du monde. Il défend le système de Ptolémée (voir annexes). Il représente peut-être Simplicio qui fut pape de 468 à 483. Simplicio signifie « benêt »

SAGREDO LE MEDIATEUR Il est celui qui emmène Simplicio hors de la grotte de Platon et qui le rassure .C’est pas parce que Simplicio ne l’a jamais vu qu’il n’existe pas (p168).Il faut reconnaitre que Sagredo est scientifique et qu’il comprend tout. C’est l’honnête homme. Il exprime clairement le raisonnement de Salviati .Il fait conclure Salviati. Sagredo est l’homme neutre, le candide, le MEDIATEUR, Il synthétise toujours les arguments de Salviati quand les explications lui semblent trop nombreuses et compliquées pour un non mathématicien et demande toujours des arguments nouveaux à Simplicio. Sagredo simplifie, remet en forme les explications de Salviati. Il essaie de mettre sur la même longueur d’onde Salviati et Simplicio car l’un parle mathématiques et l’autre de naturel (p136) Il clarifie voire il explique en mots plus simples ce que dit Salviati, il rassure Simplicio. Il recentre le sujet quand Salviati ou Simplicio s’égare dans d’autres interprétations de phénomènes Sagredo emploie aussi beaucoup de rhétorique (particulièrement p215) et d’analogisme : Il déstabilise Simplicio « Platon disait ouvertement savoir qu’il ne savait rien en contrario avec Aristote » et là Simplicio se demande si Aristote aurait menti ? P216 Mais Il peut devenir aussi empathique (p142) quand il dit que Simplicio a raison et de reprendre ses arguments (p143.144) On peut signaler aussi que Sagredo fait une très belle métaphore sur un bâtiment qui s’écroule quand il voit Simplicio décontenancé (P162.) Il prend plaisir à faire parler ses partenaires et leur tirer de leurs bouches ce qu’ils ne savaient pas qu’ils savaient. Je retiendrais de Sagredo (p215) cette superbe phrase : « Cette vaine prétention de tout comprendre ne peut avoir d’autre principe que le fait de n’avoir jamais rien compris ; car celui à qui il serait arrivé une seule fois de comprendre parfaitement une seule chose et qui aurait vraiment senti là quel est le gout du savoir, saurait aussi qu’il n’entend rien à tout le reste.» Il est vrai que dans le DIALOGUE DES GRANDS SYSTEMES il est plutôt conciliateur que médiateur. Il a un rôle d’arbitre puisqu’au fond il approuve le discours de Salviati et pense qu’Aristote les aurait induit en erreur, il dit que son discours l’apaise (parti pris) .Il joue plutôt un rôle de modérateur.

SALVIATI /GALILEE PRET D’INTENTION Il oppose l’absolue certitude des mathématiques et le caractère probable des raisonnements physiques. Dédaigneux sur les avis de ses contemporains (Tycho Brahé ) JUGEMENT Ne doute pas de sa théorie. Convaincu d’avoir raison. CONTRAINTE Têtu , Cynique, polémiste, pugnace. Ne réalise pas qu’il se place en hérétique et en danger. Pense que l’Eglise n’est pas capable de comprendre sa théorie ne se rend pas compte que ce n’est pas sa théorie intellectuelle qu’elle ne veut pas mais le fait que les véritables découvertes scientifiques sont l’œuvre du Créateur d’après le Concile de Trente .Qu’il les déstabilise, qu’il les bouleverse .Il devient Hérésiarque sur les Saintes Ecritures. Il est habile dans son argumentation Quelques exemples Le corps avec toutes les dimensions est donc parfait « ceci ne peut pas être nié ni par vous, ni par personne (p116) Salviati confère à Dieu de convertir le mouvement droit en mouvement circulaire, il est malin. Il amène Simplicio à acquiescer, à concéder sa théorie pour l’amener par une démonstration sur les vitesses CA ET CB en même temps il dissipe l’incrédulité de Sagredo. il veut orner d’un commentaire la pensée de Platon « supposons que le « Divin » Architecte ….(p129) Quant au Ciel vos craintes sont vaines….(p139) Sarcastique, il veut le faire bouger il reprend les arguments de l’adversaire.(RHETORIQUE) Avec sa démonstration du télescope il lui explique que l’on voit 30 ou 40 fois plus proche que du temps d’Aristote, Salviati déstabilise Simplicio sur ses convictions Aristoticiennes .Il lui fait le coup de la rhétorique « Je sais que je ne sais pas (p202) je ne savais pas que je savais pas » P152 il démonte le raisonnement de Simplicio « ce n’est pas parce qu’on le sait pas que cela n’existe pas (et pour cause !) Simplicio approuve. P218 L’invention est l’œuvre de Dieu .Il est audacieux avec Simplicio quand il dit « Sans témérité et sans audace le langage du sens commun ne porte pas atteinte à la majesté de la sagesse Divine, on ne diminue en rien la toute puissance de Dieu en disant qu’Il ne peut faire ce qui est fait ne sait pas fait .Il essaie de se rattraper « L’Esprit humain est l’œuvre de Dieu ».

Salviati a du mal à argumenter puisque la gravité, la force de la pesanteur n’a pas encore été découverte par Newton .Juste il démontre qu’un boulet de canon lancé n’a pas de trajectoire droite jusqu’à la fin…..P144.145 quand il lui fera admettre la théorie de la légèreté, il est très fort. Mais il sait, il pressent qu’il a raison .Pas facile pour son interlocuteur.

Simplicio reste sur ses convictions car Salviati ne sait pas tout et ne prouve pas tout.

Il est remarquable de constater que GALILEE Salviati malgré le peu de lois connues pouvait interpréter justement la vérité par des déductions et convictions .Il avait une grande force de persuasion. Fin 1604 observation de la nouvelle étoile, la Nuova Stella, il peut démontrer tout au plus que la corruptualité des Cieux, que le Ciel n’est pas immuable. Avec la lunette la découverte des taches solaires et le fait que la lune tourne autour de la Terre (pour Aristote un corps ne peut pas avoir plusieurs centres) ainsi que d’autres observations le confirme dans l’héliocentrisme. A part cela Il lui était difficile de prouver le Copernicianisme. Il a oublié aussi que parmi les ecclésiastiques de la Curie romaine tous ne partageaient pas ses idées. Ils avaient la science « infuse » ils avaient la connaissance des « Saintes Ecritures » !!!!!

SIMPLICIO Pense que les corps célestes sont incorruptibles et éternels et le globe terrestre corruptible et mortel au contraire de Salviati qui pense que la Terre est un corps céleste comme les autres. Prêt d’INTENTION C’est impie, Peur du sacrilège L’interprétation des résultats scientifiques incombent à l’Eglise JUGEMENT Les sciences ne peuvent pas gouverner le Divin. Le dogme Chrétien croit que sans exception à cause de l’Ancien Testament que les découvertes scientifiques sont l’œuvre de Dieu, l’Univers a été crée par Dieu. Le Ciel ne change pas CONTRAINTE Opinion enracinée, attachement invétéré à la pensée d’ARISTOTE .C’est un péripatéticien. Il croit qu’ »à partir du centre et vers le centre et appartiennent qu’à deux corps naturels de la Terre, le feu et 2 autres éléments ».La génération et la conception sont dans la Nature (trop difficile à accepter) de douter de cette maxime : c’est impie. Ne pas réprouver les Saintes Ecritures et en particulier le livre de Josué. « Dieu seul sait le faire » QUELQUES EXEMPLES Avec Aristote que dans les choses naturelles nous ne sommes pas toujours tenus à la rigueur de la démonstration .Reste que la démonstration d’Aristote –paralogisme d’ARISTOTE P135.139 Il est bloqué , Il a peur que l’on se souvienne n’importe quel paradoxe p142.Il dira (p347) « Parce que si la Terre n’est pas au centre du monde , où est donc l’enfer ? » Quand il est bloqué il accuse Salviati de SOPHISME. P160 il faiblit « 2 vérités ne peuvent s’opposer l’une à l’autre » P210 il répugne à admettre que la terre et la lune ont une relation, il ne veut pas mettre la Terre au rang des astres. « Inutile et vain les corps célestes, la Terre est au bénéfice de l’Homme » p167

CONCLUSION Salviati (Gallilée ) démontre dans son dialogue que Simplicio (le Pape Urbain VIII) est un sot , un niais simple d’esprit , il croit n’importe quoi. Cela lui faudra la colère du Pape. Je pense que c’est ce fait d’avoir ridiculiser le Pape (Simplicio) et d’avoir à l’insu de celui-ci fait publier ce texte dont l’ironie ajoute à la fureur pontificale qui a perdu Galilée. Ne pas faire ce que l’on n’aimerait pas que l’on nous fasse Ne pas dire ce que l’on n’aimerait pas que l’on nous dise Ne pas penser ce que l’on n’aimerait pas que l’on pense de nous. La différence entre Copernic et Galilée c’est que Copernic écrit sur son lit de mort et reste dans l’hypothèse. Galilée dans son dialogue ne fait pas d’hypothèse, comme demandé par le Pape or il impose une certitude, il tient un discours réaliste .Il bloque le dialogue. Le Clergé acceptait les hypothèses de Galilée tant qu’elles ne cherchaient pas à remettre en cause la Philosophie naturelle d’Aristote que représentait la seule vérité. Galilée dans le DIALOGUE critique et raille trop brutalement et ne se rend pas compte que le Clergé craint sa philosophie subversive qui va bouleverser l’ordre cosmique. Il expose de but en blanc ses opinions. Il est trop direct au risque de choquer Galilée dit Salviati pense que le conflit est de tirer l’Eglise à temps du mauvais pas où elle s’enlise de ne pas concilier mathématique, physique, astronomie et le Divin. Il faut attendre Newton avec la loi de gravité en 1684 et Képler pour prouver l’héliocentrisme. Edmond Halley avec la découverte du cycle de la comète qui porte son nom prouve aussi que le ciel n’est pas immuable.

Issac Newton a écrit : 

« La gravité explique le mouvement des planètes, mais elle ne peut expliquer ce qui les mit en mouvement. Dieu gouverne toutes choses et sait tout ce qui est ou tout ce qui peut-être » EPILOGUE Si un médiateur sorti de la formation de la Chambre Professionnelle de la médiation et de la Négociation avait existé à l’époque pour altériser , réconcilier Galilée et l’Eglise nous saurions depuis 1616 que la Terre tourne autour du soleil et que nous sommes dans un système héliocentrique. Quelles en auraient été les conséquences ? On n’en sait rien, ce que nous réserve l’avenir personne ne le sait car plus on sait de choses plus on est conscient de son ignorance.


Illustration : pour ajouter une image, une photo, obligatoirement libre de droit, c'est à dire dont vous avez toutes les autorisations légales pour sa reproduction et autoriser sa libre utilisation par WikiMediation, menu de gauche, boîte à outils, cliquez sur le lien «importer un fichier». Le nom de l'image doit être explicite pour faciliter son identification. N'utiliser pas les majuscules inutilement.

Outils personnels
Translate