Aposiopèse

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

Aussi nommé "réticence". Il s'agit d'une figure de style consistant à s'interrompre pour laisser à l'auditoire le soin de compléter la phrase.

La plus connue est certainement celle du médecin qui reçoit un couple. Le mari se plaint : "A chaque fois, que je commence une phrase, docteur, savez-vous, même si je n'en ai pas pour longtemps, à chaque fois que je commence une phrase…" et le docteur : "… votre femme la termine." - le mari : "Absolument, docteur. Absolument." Dans ce cas, c'est involontaire pour le patient, mais ce qui nous intéresse c'est que c'est plus fort que le docteur : il veut terminer la phrase. On voit aussi le mécanisme utilisé par les chanteurs, le micro tendu vers le public.

L'aposiopèse est également un levier pour les sous-entendus, les insinuations et nombre de blagues douteuses, où l'auditeur est amené à compléter ce que le blagueur feint de ne pas vouloir dire.

Toutefois, en Médiation, cette figure de style est particulièrement efficace pour accompagner un entretien. Centré sur le propos de son interlocuteur, le Médiateur pourra relancer en suspendant son propos : "Vous dites que les choses ont été très ..." Il se taira, laissant la phrase incomplète et la personne apportera naturellement le qualificatif qui lui conviendra.

Outils personnels
Translate