Atelier des blagues

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

L'atelier des blagues a pour but de présenter une réflexion sur les ressorts de l'humour, leur mécanismes et leurs liens avec la dynamique conflictuelle.

L'humour peut être un instrument opportun, pour contribuer à la dédramatisation d'une situation. L'humour constitue un pan important de l'activité humaine. Les spectacles en regorgent, aucune soirée ne peut résister dans les mémoires s'il n'y a pas le trait d'humour qui l'aura rendu mémorable.

Il faut au moins simuler l'humour, être dans un sourire, qu'il soit certain avant ou après. L'humour est indispensable à la qualité de la vie. Il met en scène les états émotionnels et de ressentis que l'on retrouve aussi bien dans les rapports de force...

Il est bien possible qu'après avoir lu ce texte, l'envie vous prenne de fabriquer une blague à partir d'une autre. Vous serez sur une voie possible de développement de votre humour, applicable aux situations dramatiquement vécues par les protagonistes d'un différend. Sans aucun doute, l'humour peut être sérieusement un outil du médiateur...

L'humour et les figures de style

Les systèmes qui fonctionnent en humour utilisent l'instrumentation de la rhétorique, du simple jeu de mot aux figures plus complexe :

  • l'analogie, la comparaison
  • la métaphore, l'allégorie, la fable
  • le paradoxe, la contradiction, l'opposition
  • l'inversion, la juxtaposition
  • le sous-entendu, l'implicite, la suggestion
  • la surprise, la brusquerie

Il procure un sentiment de légèreté et par conséquent semble participer à l'élévation spirituelle à laquelle chacun aspire. L'humour est associé au trait d'esprit, qu'il soit vulgaire, gaulois ou fin, il déclenche le rire dont l'effet est de faire oublier, même un instant, les désagréments de l'existence... ou d'initier ou renforcer un moment de plaisir.

Les conflits étant un autre pan important de l'activité humaine, il est normal qu'humour et conflits se rencontrent comme thématique sur le WikiMédiation.

Les mécanismes de l'humour

Les systèmes rhétoriques qui permettent l'humour font déjà l'objet d'étude. Les thématiques qui alimentent l'humour aussi : argent, sexe, défauts, handicaps, mépris de l'autre, mépris de soi, dérision et auto-dérision, etc...

Ce qui nous intéresse ici est différent. Il s'agit de repérer dans les blagues les ingrédients qui correspondent à l'énonciation :

  • FCR : Faits, Conséquences, Ressentis
  • PIC : Prêts d'intention, Interprétations, Contraintes
  • S3 : Surenchère par le Rajout, la Répétition ou le Retrait
  • R3 : Reconnaissance de la légitimité de point de vue, de la dynamique de bonne intention centrée sur soi et de la maladresse

A partir de ces éléments, de reprendre le mécanisme identifié et en utilisant le changement de contexte, de personnage, de lieu, de temps ou de manière, le tout ou seulement en partie, de créer une autre blague.

  • Q.Q.O.C.Q.C.P.

La démarche vise à comprendre les mécanismes de l'humour, à en maîtriser les effets, pour les appliquer éventuellement dans les contextes de sortie de conflit. En l'occurrence en médiation.

Premiers essais

  1. Sur le modèle de la blague Odeur des cookies, j'ai fabriqué deux blagues : Crise, stress et changement dans l'entreprise et Champagne, vie de couple et liberté... C'est un mécanisme qui repose sur une chute : la fin de quelque chose. Ensuite, c'est de la mise en scène pour les différents ressorts de l'interprétation, des prêts d'intention et de la contrainte...
Outils personnels
Translate