Bréviaire des politiciens, de Jules Mazarin

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
Jules Mazarin (en italien : Giulio Mazarini), (1602-1661), connu en tant que Cardinal Mazarin. Il succéda à Richelieu.

Le Bréviaire des politiciens est un ouvrage attribué à Jules Mazarin, diplomate qui vécut au XVII° siècle et qui exerça principalement en France.

Présentation

Le Bréviaire des politiciens présente un intérêt concernant la connaissance des attitudes et comportements que l'on peut appeler de "gestion de l'adversité" applicables à la "gestion des conflits". C'est dans cette compréhension que Jean-Louis Lascoux vous propose de lire ce bréviaire. Cet ouvrage permet d'identifier la différence qu'il y a entre le positionnement gestionnaire de la dynamique conflictuelle par rapport à une vraie recherche d'apaisement, de reconnaissance et d'enrichissement mutuel des relations. Cinq verbes pour 5 conseils que l'on retrouve dans les stratégies associées à la "négociation pure et dure" : 1. Simule. 2. Dissimule. 3. Ne te fie à personne. 4. Dis du bien de tout le monde. 5. Prévois avant d'agir.

Extraits

  • Sache qu’un homme qui se contredit ne répugnera pas à te voler.
  • Méfie-toi des hommes de petite taille : ils sont butés et arrogants.
  • Donne-toi pour règle absolue et fondamentale de ne jamais parler inconsidérément à qui que ce soit – pas plus en bien qu’en mal -, et de ne jamais révéler les actions de quiconque bonnes ou mauvaises. En effet, il est toujours possible qu’un ami de celui que tu critiques soit présent et s’empresse de rapporter tes propos en les exagérant, te faisant un ennemi de plus. En revanche, si tu fais l’éloge de quelqu’un en présence d’autrui qui le hait, c’est de cet autre que tu t’attireras l’inimitié.
  • Attribue tes réussites et tes succès à autrui. Par exemple, à une personne d’expérience qui t’a aidé de sa prévoyance et de ses avis prudents.
  • Montre-toi l’ami de tout le monde, bavarde avec tout le monde, y compris avec ceux que tu hais, ils t’apprendront la circonspection. De toute façon, cache tes colères, un seul accès nuira plus à ta renommée que toutes les vertus ne pourront l’embellir. Préfère les entreprises faciles pour être plus facilement obéi et quand tu as à choisir entre les deux voies d’actions, préfère la facilité à la grandeur avec tous les ennuis qu’elle comporte.
  • Veille, pour flatter le peuple, à rendre compte de tes actes, mais seulement après coup, afin que personne ne se mêle de contester tes décisions.
  • Entraîne-toi à simuler chacun des sentiments qu'il peut t'être utile de manifester, jusqu'à en être comme imprégné. Ne dévoile à personne tes sentiments réels. Farde ton cœur comme on farde un visage.

Prêts d'intention

Affecte un air modeste, candide, affable, feins une perpétuelle équanimité. Complimente, remercie, montre-toi disponible, même à l'égard de ceux qui n'ont rien fait pour le mériter


Donne-toi pour règle absolue et fondamentale de ne jamais parler inconsidérément de qui que ce soit - pas plus en bien qu'en mal-, et de ne jamais révéler les actions de quiconque, bonnes ou mauvaises. En effet, il est toujours possible qu'un ami de celui que tu critiques soit présent et s'empresse de rapporter tes propos en les exagérant, te faisant un ennemi de plus. En revanche, si tu fais grand éloge de quelqu'un en présence d'un autre qui le hait, c'est de cet autre que tu t'attireras l'inimitié.


Prends garde à ce que rien dans ta conduite, tes gestes, ta démarche, tes bons mots, tes commentaires et le ton sur lequel tu les faits, tes rires, tes engouements, ne puissent jamais être tenu pour blessant.


En arrivant dans une contrée nouvelle, ne te laisse pas entraîner à l'erreur si commune qui consiste à chanter les louanges des habitants et à vanter les coutumes du pays que tu viens de quitter.


Fais grand cas des dons que tu reçois, si petits soient-ils. Parles-en comme de cadeaux magnifiques, surtout si c'est ton maître qui te les a faits. Pour le remercier, réponds-lui par l'assurance d'un dévouement inaltérable.

Outils personnels
Translate