Caroline Faesch

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
(Différences entre les versions)
Ligne 69 : Ligne 69 :
[[catégorie:titulaire du certificat d'aptitude à la profession de médiateur|Faesch, Caroline]]
[[catégorie:titulaire du certificat d'aptitude à la profession de médiateur|Faesch, Caroline]]
 +
[[Category:Membre_de_la_Chambre_Professionnelle_de_la_Médiation_et_de_la_Négociation]]

Version du 16 avril 2010 à 14:13

Caroline Faesch est journaliste, titulaire du certificat d'aptitude à la profession de médiateur.

Sommaire

Parcours professionnel

Médiation

  • Médiatrice stagiaire [1] depuis avril 2009. Projet d'une «permanence» de médiation au Club de la Presse de Lyon[2].
  1. [1]
  2. [2]

Presse

  • Journaliste/Reporter pour l’Agence de Presse Focus[1] (politique de santé, politique sociale) depuis février 2007
  • Correspondante du Quotidien du médecin[2] depuis 2002
  • Chef de rubrique "Musique classique" et "jazz" pour le mensuel culturel 491 depuis 2003
  1. Agence de presse Focus
  2. Quotidien du médecin

Edition

  •  «Information des patients et observance», 2008, Coédition Kadris & Agence Focus
  •  « Salariés de l’amiante, employés de l’indifférence », 2002, Editions Golias
  •  « Bobard tabac », 2007, Editions Golias

Santé Publique

  • Lancement et animation du Bus Info Santé, en 1993, structure itinérante de prévention financée par le Conseil Général du Rhône, la Ville de Lyon et la Direction Départementale de l’Action Sanitaire et Sociale.
  • Création et mise en place du Prix Européen de la santé, financée par la commission européenne et confié à l’Association Départementale d’Education pour la Santé du Rhône, en 1998.

Enseignement

  • Intervention annuelle à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers de Villefranche-sur-Saône (69), depuis 1995, sur les techniques de rédaction et de communication écrite.

Formation

  • 1988 Maîtrise d’information et communication, Lyon III
  • 1986 Deug de psychologie, Université Lyon II
  • 1983 Bac D

Article

Colloque de l’IFATC à Lyon, 14 et 15 mai
Agressivité, violence, séquestration : quelles voies de résolution ?

Comme en témoignent l’actualité quotidienne, et plus récemment les séquestrations de patrons, l’ensemble des organisations humaines est concerné par l’agressivité, les agressions et la violence. Traiter de la conflictualité et des remèdes est l’ambition du prochain colloque international de l’Ifatc qui se tient à Lyon les 14 et 15 mai. En filigrane, le rôle de la médiation et du médiateur sera contamment posée.

« Cette action est notre seule monnaie d'échange. Mais, il n'y a pas d'agressivité », avait affirmé, en mars dernier, le délégué du syndicat Force ouvrière de 3M à Pithiviers, dont le patron venait d’être séquestré durant plus de 24 heures ! Depuis, ce type « d’action » a fait des émules : Sony, Caterpillar… Les commentaires des experts sur le sujet sont allés bon train, certains affirmant qu’au regard de la violence sociale imposée par les restructurations, ces séquestrations, qu’ils ne sauraient néanmoins cautionner, étaient « légitimes », d’autres y voyant un « appel paradoxal à l’autorité patronale » comme Armand Hatchuel, professeurs à Mines Paris Tech. À Lyon, l’Institut de Formation et d’Application des Thérapies de la Communication (Ifatc) qui organise un colloque international sur le thème « agressivité, violence et psychopathologie » propose aux professionnels du secteur de la santé, du social et de la justice de réfléchir justement à cette dialectique entre confrontation et soumission (à la violence), entre opposition et collaboration, entre conflit et résolution. Pour le Dr Reynaldo Perrone, psychiatre et fondateur de cet institut, les séquestrations de patrons révèleraient selon lui « un défaut de transmission de la loi ». Ces actions violentes relayées par les médias véhiculeraient  surtout l’idée qu’une société peut vivre sans médiateur, et que c’est donc le groupe qui édicte désormais sa loi. « Depuis l’origine des temps, dans aucun pays l’homme n’a pu se soustraire à la violence », rappelle toutefois le Dr Perrone, « en revanche, il se pacifie à mesure qu’il vit en société et peut incorporer des moyens de régulation ».  Durant ce colloque et à l’occasion de la conférence public proposée le 14 mai à 19h00, en présence de Henri Atlan, biologiste, philosophe et écrivain, du Dr Matthieu Ricard, docteur en biologie moléculaire, écrivain mais aussi moine bouddhiste et de Raymond E. Kendall, ancien Secrétaire Général d’Interpol, la violence, sous toutes ses formes, sera analysée et les nouvelles voies de résolution, évoquées. À ce titre, le Dr Perronne qui prône un certain pragmatisme s’inquiète aujourd’hui « du peu d’écho aujourd’hui donné aux approches centrées sur la solution ». Nous en sommes les premiers à en convenir ! Le débat est donc largement ouvert, et les médiateurs invités à faire entre leurs voix et voies…

Interviews

Jean-Paul Delevoye, le Médiateur de la République, prêt à devenir le Défenseur des droits ?

Près de six mois après avoir investi le champ de la santé, Jean-Paul Delevoye, Médiateur de la République, organisait ce 27 mai son premier colloque dans ce domaine dont l'intitulé évoque clairement l'efficacité du dispositif d’indemnisation par voie amiable des victimes d’accidents médicaux : “Faut-il réformer la loi Kouchner ?”. Une loi "unique au monde", indique-t-il, mais qui réclame déjà quelques retouches. Le Médiateur propose plusieurs pistes de réforme, qui pourraient notamment inciter les victimes d'un préjudice inférieur à 15.000 euros à recourir à la médiation plutôt que la conciliation. Par ailleurs, Jean-Paul Delevoye estime aujourd’hui avoir atteint les objectifs qu’il s’était fixés lors de sa nomination en 2004. Selon lui, le Médiateur de la République est prêt à devenir le Défenseur des droits, comme l’a prévu la réforme constitutionnelle de juillet dernier...


Interview exclusive de Jean-Paul Delevoye, conduite par Caroline Faesch :


« Je crois que ce qui compte d'abord pour un poste comme celui de médiateur, c'est l'indépendance d'esprit. »
Denis Merville, interview 19 nov. 2007 Energie2007.fr

3 juin 2009 : Les premiers pas "éclairants" du Médiateur de l'Energie

Denis Merville, Médiateur national de l'énergie

La mise en place de ce service spécifique qui tente de répondre aux conséquences de la privatisation de l'accès à l'énergie a été houleuse. Denis Merville, Médiateur de l'Energie en France, a présenté son premier rapport d’activité sur l’année 2008. Depuis juin 2008, 48 recommandations ont été émises, suivies à 74% par les opérateurs. Sauf par la filiale de distribution d’EDF, ERDF, qui ne s’est conformée qu’à 26% des décisions du médiateur...


Interview de Denis Merville, conduite par Caroline Faesch :

Risques psychosociaux : La médiation est un outil de prévention

Depuis le rapport Nasse et Légeron, remis au Ministre du travail en mars 2007, les rapports et autres études sur les risques psychosociaux (RPS) au travail se succèdent, révélant progressivement l’ampleur de ce d’aucuns entrevoient désormais comme un « phénomène social ». Les services de santé au travail (SST) comme les Directions des relations humaines (DRH) sont en première ligne pour apprécier ce phénomène, et surtout le prévenir. Or, comme le constate Michelle Roche, psychologue du travail à l’Association du Service de Santé au Travail de la Vienne (ASSTV, également médiateur et membre de la CPMN, « la médiation est un outil de prévention primaire » des RPS. Au regard de sa propre expérience et des nombreuses demandes de médiation qu’elle enregistre aujourd’hui, Michelle Roche observe combien « la médiation est un processus qui offre un espace d'expression, de canalisation des et d'éducation des émotions », ainsi que « de décharge de la tension interne dans un cadre sécurisé ». La prochaine réforme des SST, qui devrait intervenir d’ici au mois de juillet, peut incontestablement offrir aux médiateurs un nouvel espace de reconnaissance et d’action.

Interview de Michelle Roche, conduite par Caroline Faesch :

Bibliothèque du médiateur

Contact

ViaMediation

Contacter le Réseau de médiation professionnelle : 05 57 88 27 79

Outils personnels
Autres langues
Translate