Certificat d'Aptitude à la Profession de Médiateur : le CAP’M®

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

Le Certificat d’Aptitude à la Profession de Médiateur (CAP’M®) est délivré à l’issue d’une formation ouverte, fondée sur une approche évolutive des comportements humains et centrée sur la qualité relationnelle. Fidèle à l’esprit même de la médiation qui a pour spécificité d’accueillir les différences et les particularités, elle est adaptée à l’approche des enjeux entre des personnes ou des organisations, quels que soient le contexte économique, les nationalités ou les cultures, à la différence d’une formation sanctionnée par un diplôme d’État qui induit de fait une préférence nationale.

Le Certificat d’Aptitude à la Profession de Médiateur – CAPM® est délivré sous l’égide de la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation. Il permet de devenir des référents qualifiés en prévention et en résolution de conflits. Son titulaire répond ainsi à l’une des conditions posées par les dispositions de l’article 131-5 du code civil pour exercer en tant que médiateur judiciaire.

Le CAP’M® permet de présenter une homogénéité professionnelle auprès de tous les interlocuteurs (publics et privés). Il ouvre la possibilité de devenir membre de la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation.

Ce cycle est validé dans le cadre de la formation continue des avocats avec l’homologation délivrée par le Conseil National des Barreaux.


La formation est modulaire et s’échelonne sur une période d’environ huit mois, à raison de six sessions de deux jours.

Elle s’est enrichie de modules complémentaires proposant le regard du médiateur sur le droit, et pour 2009, spécifiquement pour les professions juridiques, et notamment les avocats, d’un programme optionnel sur le droit collaboratif.


Cette formation constitue une approche rigoureuse de l’émergence des crises et de leur résolution. Elle permet d’acquérir ou d’élargir des connaissances sur la dynamique conflictuelle et des compétences dans le domaine du développement de la qualité relationnelle.

Elle apporte des compétences pratiques immédiatement applicables et fournit aux participants l’occasion de travailler et d’échanger sur leurs expériences professionnelles.

Le CAP’M® implique une appropriation de l’éthique et de la déontologie des médiateurs, définies par la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation dont seuls les membres peuvent se prévaloir du respect du Code d’éthique et de déontologie (CODEOME). Il sanctionne la seule formation centrée sur la résolution des conflits par la médiation en tant que discipline à part entière, dispensée exclusivement par Médiateurs Associés.


Cette formation représente un complément idéal pour les juristes, responsables juridiques, avocats, experts, consultants et magistrats, dont les activités les conduisent à préconiser ou à pratiquer la médiation. Le public concerné doit présenter une expérience professionnelle de cinq ans minimum dans les relations humaines et notamment dans les contextes conflictuels.

Les professionnels de l’accompagnement social et familial trouvent dans cette formation des outils indispensables à leur perfectionnement.

Les conseils et consultants d’entreprise y approfondissent, consolident et développent leurs acquis et leur efficacité.


Pour l’obtention du CAP’M®, avec une formation d’environ 110 heures en salle :
• une expérience de médiation (au moins en cours de formation) est nécessaire ;
• un rapport sur les acquis de formation, le déroulement de l’expérience déclenchée, ainsi qu’un exposé sur les aspects éthiques et déontologiques sont également demandés ;
• le savoir-faire est apprécié lors des mises en situation de formation;
• le stagiaire aura éventuellement à répondre aux questions du comité de supervision de la médiation.

Lorsqu’un candidat a suivi une formation à la médiation, une attestation lui est délivrée. Cette attestation est une obligation légale. Elle n’a aucune équivalence avec le CAP’M®.


Une homologation a été mise en place, à défaut de laquelle le CAP’M® expire à la fin de la deuxième année suivant sa délivrance. Le médiateur doit, pour faire homologuer son certificat, présenter un rapport d’activité selon un formulaire préétabli. Les titulaires du CAP’M® régulièrement homologués figurent sur la liste officielle publiée sur internet.

Outils personnels
Translate