Communiqué de presse PREVENTICA

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
Pour les articles homonymes, voir Risques psychosociaux. Page d'aide sur l'homonymie


Pour la première fois depuis la création de PREVENTICA, la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation (CPMN) sera partenaire de ce salon sur la « Maîtrise des risques et qualité de vie au travail », qui se déroulera les 16, 17 et 18 mars à Marseille, et accueillera les visiteurs sur son stand durant ces trois journées.

À cette occasion, la CPMN vous invite à sa conférence : «  La médiation professionnelle pour prévenir et agir sur des situations de souffrance au travail » mercredi 17 mars entre 11h30 et 12h30.

À son issue, vous pourrez rencontrer les deux conférenciers de la CPMN, médiateurs professionnels :

Marie-Pierre Seité et Henri Sendros-Mila.

Vous pouvez bénéficier d’une invitation pour assister à ce salon en cliquant sur « Badge visiteur gratuit » et en saisissant le code invitation MAEMRH2. Quels sont les apports de la médiation dans le secteur de la santé au travail, notamment pour prévenir la souffrance au travail ?

La médiation professionnelle consiste dans l'accompagnement des prises de décision et des changements ; elle relève autant de la liberté contractuelle que de la liberté relationnelle. Connue comme outil de résolution des conflits, la médiation peut aussi jouer un rôle significatif dans la prévention des risques psychosociaux.

Dans le contexte actuel d’évolutions organisationnelles, sociales, techniques et humaines des entreprises, les hommes et les femmes sont parfois confrontés à des problématiques de souffrance au travail : stress, violences externes ou internes (dont harcèlement moral), mal être…

Pour en sortir, différentes solutions sont habituellement envisagées, mais les actions mises en place, peinent souvent à être acceptables par chacun, et pérennes. Le réflexe de faire appel à un médiateur n’est pas aujourd’hui ancré, mais il commence à se développer, souvent lorsque la situation est bloquée, inextricable « on ne sait plus que faire », autrement dit sous la contrainte.

Le médiateur, tiers neutre, impartial et indépendant, met en place un processus d’altérité, qui permet d’apurer la dimension émotionnelle, de préparer les personnes à se rencontrer pour que de part elle-même, elles trouvent une solution. L’accompagnement du médiateur porte sur la façon de faire, il est garant des principes de qualité relationnelle définis par les parties.

La médiation permet, en effet, de développer les compétences humaines : tout est une question d’état d’esprit, d’ouverture au point de vue de l’Autre et d’éthique. Elle offre la possibilité d’établir des bases qui ensuite permettront de traiter plus facilement les aspects techniques et/ou juridiques.

À l’heure où la réforme sur les services de santé au travail est sur les rails, et que la prévention de la souffrance au travail est inscrite au cœur le Plan Santé au Travail 2010-2014, la CPMN souhaite faire connaître et reconnaître les médiations engagées avec succès pour prévenir les risques psychosociaux, et le travail de terrain chaque jour réalisé.

Pour la CPMN, le salon PREVENTICA est l’occasion de faire connaître la médiation professionnelle et plus particulièrement son intérêt préventif parce qu’elle est un outil du maintien et du développement de la qualité relationnelle au sein des organisations.

Contact presse pour la CPMN à l’occasion de PREVENTICA à Marseille :
Caroline Faesch, port : 06.86.58.44.50

Outils personnels
Translate