Conférence de l'Association Nationale des Médiateurs à Paris 2005

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

L'Association Nationale des Médiateurs a organisé Jeudi 13 et vendredi 14 octobre dernier une conférence au Conseil Economique et Social, à Paris.

Une rencontre dont l'organisation est déjà à saluer. Une mobilisation de bonnes volontés à laquelle le professionnalisme n'a pas fait défaut.

La médiation était représentée par différents acteurs, auteurs d'ouvrages, enseignants, universitaires et praticiens de la médiation, sous des formes très différentes.


C'est ainsi que nous avons pu nous apercevoir que le temps est toujours compté tant le sujet de la médiation est vaste et riche. Les applications du concept médiation sont nombreuses.

Nous avons pu constater que le dillétantisme est très répandu, même dans nos institutions. Clairement, la médiation est présente, comme à l'Education nationale, mais la formation des médiateurs fait souvent défaut.

Il est évident que, entre les formations ultra-courtes et les formations abusivement longues, le choix peut paraître difficile pour un médiateur en herbe.

Les compétences en médiation ne sont clairement pas identifiées par la plupart des acteurs. Les mélanges des genres sont forts. Au nom d'une diversité des enseignements, d'une soi-disant nécessité de pluridisciplinarité, nous y trouvons des saupoudrages de plusieurs enseignements. Ca fait des heures sur les bancs universitaires. Mais il est clair que ça n'apporte pas les competences aux médiateurs. Ou alors ça fait un fast food cérébral, en quelques heures, en deux semaines six jours par exemples, une cinquantaine d'heures, c'est bouclé, quand ça n'est pas quelques heures en soirée ou en week-end.

Il n'est pas étonnant que pour un bon nombre la médiation se cherche encore, puisqu'ils se trompent : l'observateur interfère directement sur le sujet de son observation et c'est lui qui ne le (la) trouve pas ...

Il n'empêche, c'était bien agréable de mettre des visages sur ces noms que je lisais ici et là, sur les programmes. Cet évènement est à reproduire, sans aucun doute. Il conviendra de mieux identifier les qualités et compétences des intervenants pour qu'au delà d'un panorama de l'amateurisme, nous puissions avoir de vrais professionnels comme intervenants. Ou alors, imaginer un évènement qui soit encore plus important et organisé autour de thèmes, avec des ateliers qui dissocient là où la médiation se cherche et là où elle s'est trouvée....

L'UnaM - que je représentais - a pu présenter trop rapidement, certes, sa démarche de certification, avec la délivrance du Certificat d'aptitude à la profession de médiateur - le CAP'M, en insistant sur le caractère transversal des compétences des médiateurs, dont l'outillage repose d'abord sur le positionnement du médiateur - en philosophie relationnelle - doté de savoir faire en rhétorique pacificatrice.

J'ai pu constater notamment que les définitions que j'ai avancées depuis quelques années sur la neutralité relative aux solutions, à l'impartialité relative à la relation aux parties, à l'indépendance relative aux commanditaires et aux autorités, ont fait leur chemin ; de même l'erreur quant au choix fait par les gouvernements précédents d'instituer un diplôme spécifique à la médiation familiale a été énoncée par des intervenants qui, à l'époque, en avait fait la promotion. Le discours s'unifie. Les nouveaux concepts que j'ai proposés pour définir la médiation en tant que discipline à part entière, telle l'idée même de discipline, l'alterocentrage, l'inimaginable discution, la négociation contributive, conduites par le médiateur ont reçu également un écho favorable auprès de nombreux participants à d'autres formations qui en ont fait la découverte à l'occasion de la table ronde sur les formations de médiateur...

Sacré boulot quand même de mobilisation d'énergie et de bonnes volontés pour organiser un pareil événement qui a réuni plus de deux cents personnes de tout horizon de la médiation : pénale, services clients, médiation institutionnelle, visions universitaires et aussi des praticiens... ainsi que des aspirants au professionnalisme...

Prochainement, un compte rendu sera produit par l'ANM. Rendez-vous à été pris pour l'année prochaine, à l'automne 2006.


Par Jean-Louis Lascoux, le 15/10/2005

Outils personnels
Translate