Contraintes réelles et contraintes imaginaires

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

Les contraintes réelles et contraintes imaginaires sont particulièrement observables en médiation lorsqu'une personne évoque ce qu'elle dit qui la bloque, l'empêche d'être ou de faire.

Précisions

Pour que ce concept prenne du sens, il convient de se poser la question :

  • qu'est-ce qui m'empêche de faire ou d'être ce que je dis vouloir faire ou être ?

Lorsqu'il s'agit de choses en soi - et c'est souvent le cas - alors il s'agit de contraintes imaginaires. Et dans ce cas on peut se rendre compte que le propos platonicien affirmant que le monde des idées est plus réel que le monde sensible est très exact.

Ainsi, il est possible de lister comme contraintes imaginaires :

  • croyances
  • convictions
  • certitudes
  • prêts d'intention
  • et les a priori, les préjugés, les craintes, les peurs...

Ce qui est contrainte réelle est en réalité très rare... exceptionnel... voire improbable.

Le médiateur doit parvenir à faire surmonter cette perception de la réalité. Dans la dynamique de l'inimaginable discussion, le médiateur fait tomber les idées reçues et les contraintes imaginaires.

Outils personnels
Autres langues
Translate