Conversion médiale

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

Conversion Médiale ?

(Une Réflexion)

La médiation ?
Une nouvelle considération de soi et des phénomènes, à portée de conscience.

Un vrai changement : un changement intérieur, bien qu’il s’agisse d’acquisition d’outils. Des outils qui ne fonctionnent qu’après intégration, métabolisation.

Cependant, si la médiation pouvait se définir par une série de techniques, elle serait une pratique comme une autre.

Elle est plutôt une révolution, un renversement total de ce et de ceux qui tiennent en place. Mais bien qu’il soit possible d’expliquer la médiation en tout état de causes, cela ne suffirait pas à en donner la vue. Je ne sais pas pourquoi… Disons que les termes sont des maux pour la conscience.

Lors d’une tentative d’explication de la médiation, j’observe que les mots s’encadrent dés leur réception dans le paysage limité de l’entendement commun, du concept, de la rigidité. Dés lors les mots manquent, de l’archer à la cible. Le sens est perdu, quelque part dans la forêt des croyances du savoir ; du savoir qui croit qu’il n’a pas oublié qu’il croit qu’il sait ce qu’il ne sait plus qu’il ne sait pas. Mais il a oublié. Donc il croit savoir. Et là rien ne rentre, pas d’ouverture, pas de changement.

Pour expliquer la médiation il est donc préférable de la faire ; faire passer celui ou celle qui voudrait comprendre, par le processus du changement, par le renversement irrésistible.
Mais à quel risque ? Celui de perdre l’amitié, le concours, le partenariat, l’association, la familiarité, l’amour de celui ou celle qui sera « retourné » ? Peut-être. C’est le tabou dépassé qui renverse. La force révélée par ce renversement peut vexer, contrarier l’entente, sauf si celui qui la provoque est médiateur, en fonction, mais pas en compagnon… A croire que le médiateur ne puisse être rien d’autre qu’un médiateur, ou se taire.

L’habitude relationnelle est bornée de masques que le médiateur a vocation d’abattre.

Cette discipline l’isole. Être « entre deux » n’est pas être « avec ». Ne pas prendre partie, c’est être à part, peut-être même tellement différent que le médiateur en vient à adopter une position qui sort de l'ordinaire, et cette posture extra - ordinaire lui impose une discipline…

Outils personnels
Translate