Discussion:Mode alternatif de résolution des conflits

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

Lors de mes nombreuses connections internet, j'ai visualisé cet article et j'aimerais que nous puissions en discuter.

Est ce le bon endroit...  !! je l'espère


« ODR is a good way to reduce the friction costs of eCommerce”, « Les ODR sont un moyen adapté de réduire les coûts de frictions du eCommerce », Kim Hak-Su, troisième forum sur les ODR organisé par l’UN ESCAP les 5 et 6 juillet 2004 à Melbourne en Australie. Cette phrase illustre à la fois l’origine et l’approche anglo-saxonne en matière de résolution en ligne des litiges ou Online Dispute Resolution.

Les présents développements traiteront de certaines conséquences de l’emploi des NTIC(1) sur les modes alternatifs de règlement des litiges dans les pays anglo-saxons et notamment aux Etats-Unis, Canada, Grande-Bretagne et Australie.

La terminologie anglo-saxonne parle de « Online Dispute Resolution », cette définition lato sensu place le médium au centre de l’approche. Ainsi, ce terme recouvre aussi bien la négociation et la médiation en ligne que l’ensemble des procédures juridictionnelles en ligne (appelé « eFiling »). La Cour d’appel fédérale de Sydney (Australie) a utilisé la visioconférence afin de faire témoigner certains aborigènes du centre de l’Australie ne possédant pas les moyens financiers de faire plusieurs milliers de kilomètres pour témoigner dans des affaires de cadastres et de restitution de terres(2).

Les modes alternatifs en ligne connaissent un développement pratique beaucoup plus important, ainsi le centre « Square Trade » a résolu 1,5 millions de conflits américains et transnationaux entre 2000 et 2004, essentiellement pour le compte du site de vente aux enchère eBay(3).

Ce succès s’explique en partie par un contexte particulier, celui d’une culture de la transaction juridique omniprésente et d’un emploi développé des NTIC au quotidien et d’un enthousiasme collectif pour les nouveautés technologiques au delà des premiers cercles de technophiles.

Deux apports majeurs semblent se détacher, l’apparition de formes sui generis de négociation en ligne ainsi que de nouveaux actes procéduraux en ligne en matière de médiation en ligne.

Au plaisir de vous lire !

Jakline Kubala - Médiateur stagiaire

Bonjour, nous voici sur la page de discussion de l'article Mode alternatif de résolution des conflits que tu peux aussi ajouter à ta recherche et que tu peux enrichir.
C'est là que l'on s'aperçoit que le mot conflit est trop largement utilisé. Il s'agit bien de frictions, de litiges. En fait, les ODR sont des conciliations accompagnant des négociations. Il me semble que ce n'est pas la même chose que d'appeler à témoin une personne à distance que de traiter un différend de type commercial dont les protagonistes sont distants. Il y a amalgames ici sous prétexte que ce sont les mêmes technologies qui sont utilisées.
La médiation en ligne consisterait à faire des réunions par vidéo, pas des auditions... Enfin, je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'à vouloir tout faire entrer avec les nouvelles technologies alors qu'on a bien du mal à le faire de visu, ça devient la généralisation du fast... Appliqué en médiation, qu'est-ce que ça va faire grossir ?  Jean-Louis Lascoux → (Me laisser un message dans mon boudoir) 8 février 2009 à 12:38 (UTC)
Outils personnels
Translate