European Mediation Network Initiative

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

European Mediation Network Initiative - EMNI - est une fédération d'associations européenne créée en 2007.

Sommaire

Conférence 2010

Afin de poursuivre ses objectifs, et d’être ce creuset d’échanges d’informations et de savoir-faire, l’EMNI[1] organise à Bourg-La-Reine Grand Paris (Hauts de Seine), les 27 et 28 mai 2010, sa troisième conférence européenne[2]. Les médiateurs professionnels, l'EPMN-Médiateurs Associés, la CPMN et le WikiMediation y ont apporté leur partenariat et leur soutien.

Communiqué de clôture

rédigé par Hélène Gebhardt

Les 27 et 28 mai 2010, s'est tenue à Bourg-la-Reine / Grand Paris la 3e conférence européenne de la médiation organisée, sous l'égide de l'EMNI (European Mediation Network Initiative), par Gabrielle Planès présidente de l'ANM (Association Nationale des Médiateurs) en partenariat avec l'ESSEC Business School / IRÉNÉ (Institut de recherche et d'enseignement sur la négociation) avec pour thème "Médiation et société civile en Europe, vers un nouvel état d'esprit".

Après Vienne et Belfast et avant Bratislava, c'est un pays francophone qui a été choisi pour cette édition. Un comité scientifique composé d'une vingtaine de personnes de 12 nationalités différentes a sélectionné, parmi 130 contributions, les 50 ateliers proposés par des intervenants venus de plus de 20 pays. Près de 400 participants de tous horizons ont fait le déplacement et ont permis de stimuler la réflexion entre praticiens et chercheurs donnant ainsi à cette conférence une exceptionnelle opportunité de rencontres et de partage d'expériences.

Tous les secteurs de la médiation étaient représentés et, comme cela a été souligné, la médiation est un levier puissant pour accompagner les transformations de la société en insufflant du sens. Ces deux jours ont montré qu'il fallait travailler collectivement à la reconnaissance et à la professionnalisation de la médiation qui rassemble sans exclure et qui tend à réduire le sentiment d'injustice. Non seulement il s'agit de résoudre les conflits de façon amiable mais de plus en plus de les prévenir en utilisant les synergies sans être dans une relation de culpabilisation. L'étude de l'impact sur la santé des conflits relationnels, avec l'aide des neurosciences, démontre que la manière de gérer les émotions influe notablement sur les troubles, les maladies, les addictions et que focaliser les personnes sur la co-création d'une solution permet d'installer un autre niveau de dialogue en diminuant par exemple la souffrance au travail.

Donner la parole mais aussi maîtriser le vocabulaire pour se comprendre soi‑même, se faire comprendre et comprendre ce qui nous est dit dans un monde cloisonné, c'est l'un des objectifs de la médiation. La crise, que nous connaissons actuellement à différents nouveaux et qui entraîne des changements fondamentaux, fournit à la médiation un avantage considérable pour renforcer la démocratie grâce à trois ingrédients: un contact personnel, un traitement équitable et une information appropriée. Ces éléments, ajoutés à la transparence, créent les conditions pour maintenir les liens entre les personnes et établir la confiance nécessaire pour transformer en profondeur notre façon de voir les choses et mieux vivre ensemble.

C'est précisément cela l'esprit de médiation qui distingue la fonction de la posture basée sur une attitude à la fois de respect et d'attention à l'autre. "Dissocier le problème et les personnes", "gérer le déséquilibre", "décoder autant nos propres besoins que les besoins de l'autre", "permettre la mise en mouvement", quelques phrases glânées lors des travaux pour définir cette approche particulière qui requiert 'foi, espérance et charité'. Une idée s'est dégagée: la richesse de l'interdisciplinarité et de la transversalité qui rejoint le point fort de la médiation, à savoir sa souplesse qui en fait son originalité.

La diversité des thèmes abordés et des origines géographiques (des Etats-Unis à la Nouvelle Zélande, du Brésil au Maroc en passant par la Géorgie et la Finlande) ont donné à cette conférence bilingue français-anglais un haut niveau de réflexion et ont permis des échanges extrêmement fructueux. Enfin, le regret résultant de la frustration engendrée par la nécessité de devoir choisir entre des ateliers concomitants aussi intéressants sera compensé par les actes à venir du colloque. Un grand bravo à l'équipe organisatrice et mille mercis au comité de pilotage  !

2ème Conférence Européenne de la Médiation

La Conférence Européenne sur la Médiation, 10-12 avril 2008 à Belfast[3].

1ère Conférence Européenne de la Médiation

La Conférence Européenne sur la Médiation, Vienne 2007 (CEM I), a été conçue non seulement comme une occasion unique pour les médiateurs, qu’il s’agisse d’organismes, d’institutions publiques ou privées ou d’individus, de participer à un dialogue avec des médiateurs représentant quasiment tous les pays européens, mais également comme un point de départ pour la formation future de l’INITIATIVE POUR UN RESEAU EUROPEEN DE MEDIATION[4].

Notes et références

  1. 3ème conférence européenne de médiation des 27 et 28 mai 2010
  2. site de l'événement
  3. 10-12 avril 2008 à Belfast
  4. Vienne (Autriche) 28 - 29 septembre 2007

Autres liens externes

Outils personnels
Translate