Jacob le menteur (le film)

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
Version du 25 février 2009 à 20:46 par Agnès Tavel (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Que vaut-il mieux, dire la vérité, mentir ?

Qu'en pense le sage ?

Je mens...

Épiménide, poete et chamane crétois, du VII° avant l'ère chrétienne, jouait de son paradoxe : « je mens ».

A considérer l'affirmation, de deux choses l'une : soit en disant « je mens », je dis la vérité, alors... j'ai menti ; soit je ne dis pas la vérité, mais alors, c'est vrai, en disant «je mens», je dis la vérité. Dans les deux cas, nous sommes face à des contradictions.

Ainsi, la phrase « je mens » fait référence à sa propre vérité.


La démontration faite dans le film "Jacob le menteur" nous plonge avec une étrange légèreté dans une situation des plus dramatiques : le mensonge peut être magnifique.

Le film sur Amazon.fr

Outils personnels
Translate