Joël Larcher

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
(Différences entre les versions)
(Article)
 
(7 versions intermédiaires masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Image:Joël Larcher.jpg|150px|right]]
[[Image:Joël Larcher.jpg|150px|right]]
-
'''Joël Larcher''' est médiateur stagiaire et membre du [[Collège des amis de la médiation]], instance de la [[Chambre professionnelle de la médiation et de la négociation]]. Il vit en Martinique.
+
'''Joël Larcher''' [[catégorie:titulaire du certificat d'aptitude à la profession de médiateur]]. Il vit en Martinique.
Ligne 10 : Ligne 10 :
Maîtrise Sciences Financières IUP Nancy 2
Maîtrise Sciences Financières IUP Nancy 2
 +
 +
Titulaire du CAP'M (promotion 2009)
==Article ==
==Article ==
-
Synthèse d'une œuvre (livre) sur la médiation.
+
<iimg>[[Le ministre et le griot]]![[Image:Le Ministre et le griot.jpg|40px|left|Le ministre et le griot, une lecture proposée par Joël Larcher]]</iimg>
-
 
+
'''Synthèse d'une œuvre (livre) sur la médiation.
-
Le ministre et le griot  
+
*[[Le ministre et le griot]], par Francis Bebey
-
 
+
-
Francis Bebey
+
-
Poche - Broché
+
-
Paru le
+
-
: 01/02/2008
+
-
 
+
-
Editeur
+
-
: Sépia
+
-
 
+
-
Nb. de pages
+
-
: 184 pages
+
-
 
+
-
Résumé réalisé le 22 mai 2009
+
-
Par Joël LARCHER
+
-
Médiateur stagiaire
+
-
A Fort de France.
+
-
 
+
-
 
+
-
1 – RESUME
+
-
 
+
-
Demba Diabaté est le Premier Ministre d’un état Africain imaginaire, la Très-Paisible République du Kessébougou. Il est issu de la caste des griots.
+
-
Keïta Dakouri est d’ascendance noble. Ami d’enfance du Premier Ministre, il est nommé Ministre des Finances par ce dernier.
+
-
Jusque-là, leur amitié résiste à toute épreuve, malgré l’hostilité de Binta Madiallo, la mère de Keîta Dakouri, qui accepte mal que son fils soit le subalterne en quelque sorte d’un griot considéré comme inférieur.
+
-
 
+
-
Pour fêter les fiançailles de Keïta avec Aissata une grande fête est organisée avec tout le gratin du pays, toutefois, Binta Madiallo interdit d’inviter le Premier Ministre. En effet, « on n’invite pas un griot à sa table, fût-il le meilleur ami de son fils. »
+
-
Demba accepte cette situation et invente un subterfuge avec son ami pour justifier auprès de la population cette absence au mariage de son ministre.
+
-
 
+
-
Très vite rumeur et désinformation anonymes, décentralisées, plurielles se propagent dans tout le pays.
+
-
Des manifestations sont organisées pour réclamer la démission du Ministre des Finances. Des émeutes éclatent, le chaos s’installe.
+
-
 
+
-
Afin d’éviter une guerre fratricide, le marabout de la ville, demande une entrevue à Binta Madiallo. Sans se départir de sa neutralité, il l’entretien sur le changement des mentalités et sur la nouvelle classe dirigeante du pays.
+
-
 
+
-
Binta écoute avec attention le message du marabout. Le lendemain, après mure réflexion, elle se révèle sous un jour nouveau. Elle passe de l’obscurité à la lumière et se rend à la villa du Premier Ministre muni d’un grand plat en cuivre contenant le repas de la réconciliation.
+
-
La foule qui l’avait accompagnée à son insu applaudit, la crise est terminée.
+
-
 
+
-
La médiation est universelle.
+
-
 
+
-
A l'origine, la justice africaine était essentiellement fondée sur la négociation. Les conflits étaient réglés entre soi en vertu d'un principe qui veut que ceux qui ont causé le conflit soient responsables de sa résolution. Un effort social considérable était mis en œuvre afin d'aboutir à un consensus ayant pour finalité la cohésion du groupe. Les mécanismes de prévention et de règlement des conflits dans ce type de sociétés fonctionnent aujourd’hui encore en grande partie grâce à des hommes et des femmes qualifiés. Des acteurs tels que les notables locaux (chefs de village, imam, marabout, etc.) participent au maintien de la paix par leurs intercessions diverses.
+
-
Les griots avaient souvent un rôle particulier. Ils étaient et sont toujours omniprésents dans nombre de sociétés africaines en tant que conseillers auprès des souverains agents diplomatiques entre princes, médiateurs - pacificateurs à l’intérieur de la société globale. Leur statut particulier en faisaient des «arbitres non engagés», des agents désignés de la médiation sociale.  
+
-
 
+
-
La médiation a partout la même définition. Elle est présente dans toutes les cultures.
+
-
 
+
-
C’est un mode alternatif de résolution des conflits dans lequel les parties en conflits s’entendent pour confier à un tiers indépendant le soin de les aider à trouver une solution amiable à leur différent.
+
-
La médiation s’inscrit de fait dans la tradition africaine de dialogue. Elle fait partie de l’accompagnement des changements. Ce processus laisse les parties seules décisionnaires de l’accord qui résulte de leur discussion.
+
-
La philosophie et les principes de base de la médiation sont l’indépendance et l’impartialité.  A la différence d’un juge ou d’un arbitre le médiateur va rechercher et privilégier une solution concertée et de compromis entre les parties en cause.
+
-
L’approche gagnant gagnant permet à chacune des parties d’avoir à la fois le sentiment d’avoir fait des concessions tout en ayant une sortie honorable.
+
-
 
+
-
L’enchainement du conflit et ses paradoxes.
+
-
 
+
-
Le paradoxe de la grenouille met en avant le poids des traditions. Binta Madiallo veut empêcher le renversement de l’ordre tribal. Elle tente en vain de sauvegarder les privilèges de l’ancienne aristocratie à l’intérieur de la nouvelle bourgeoisie de son pays.
+
-
Keïta Dakouri, plus libéré des préceptes ancestraux pense que sa mère est trop attachée à une conception archaïque de la vie. Il n’arrive pas à la convaincre. Obligé de se plier à sa volonté il n’invite pas son ami le Premier ministre à ses fiançailles.
+
-
 
+
-
L’allégorie de la caverne est une métaphore qui permettra à Binta Madiallo de réfléchir sur sa position. Elle va devoir changer d’idée, revoir son raisonnement. Transformer son mode de penser et faire fi de la tradition afin restaurer la paix dans son pays.
+
-
 
+
-
Plusieurs types d’obstacles apparaissent :
+
-
- Les certitudes anticipées affichées, sentiment de supériorité : « Tu veux partager ton repas avec un griot, toi seigneur et fils de seigneur ».
+
-
- Les expériences non intégrées : Si on me l’avait dit « Mais qui donc autorise un griot à monter jusqu’à la place du chef ! »
+
-
- La précipitation mentale : basée sur des croyances, et des suppositions erronées selon lesquelles il existerait une hiérarchie définitive entre les hommes. Demba Diabaté en tant que fils de griot était, en principe, destiné à devenir griot lui-même. Il se situait automatiquement au bas de l’échelle sociale, comme le voulait la tradition.
+
-
Le médiateur devra aider cette femme à vaincre ses certitudes, l’accompagner dans le changement, lui permettre de s’affirmer pour qu’elle puisse finir par accepter de partager son repas avec le griot, son Premier Ministre.
+
-
 
+
-
Le processus de médiation
+
-
 
+
-
Le processus structuré de la médiation va permettre aux parties de trouver une solution à leur différend ou du moins de les accompagner dans leur réflexion, dans leurs changements de postures. 
+
-
« Elle l’a écouté en silence. Sans placer un mot, une question. Sans montrer du regard les sentiments de son âme ». A la fin seulement, elle a dit : J’ai entendu ta parole.
+
-
On retrouve en quelque sorte les règles de communication qui permettent de réussir une médiation.
+
-
Le rôle du médiateur va consister à ramener un climat de confiance entre les parties en conflit et d’essayer au tant que possible de rapprocher les positions en obtenant des uns et des autres des concessions mutuelles. C’est en cela que la médiation se distingue d’une simple intercession qui ressort d’un rapport hiérarchique entre les parties avec la possibilité pour l’une d’entre elle de tirer avantage de sa position.
+
-
 
+
-
Ce roman témoigne que la culture africaine recèle dans sa profondeur des ressources importantes pouvant contribuer à la promotion d’une culture de paix et d’un nouvel humanisme fondés sur la reconnaissance et le respect de l’autre. Ces valeurs de tolérance trouvent leur expression dans des attitudes largement partagées avec la médiation.
+
==Contact==
==Contact==
-
 
+
{{Contact ViaMédiation}}
-
[[catégorie:médiateur stagiaire|Larcher]]
+
{{DEFAULTSORT:Larcher Joël}}
-
[[Catégorie:Collège des amis de la médiation|Larcher]]
+

Version actuelle en date du 12 décembre 2010 à 21:11

Joël Larcher. Il vit en Martinique.


Sommaire

Parcours professionnel

Cadre de Banque

Formation

Maîtrise Sciences Financières IUP Nancy 2

Titulaire du CAP'M (promotion 2009)

Article

Le ministre et le griot, une lecture proposée par Joël Larcher

Synthèse d'une œuvre (livre) sur la médiation.

Contact

ViaMediation

Contacter le Réseau de médiation professionnelle : 05 57 88 27 79


Outils personnels
Translate