Joseph Houessou Gnonlonfoun

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
(Différences entre les versions)
(Page créée avec « Joseph Houessou Gnonlonfoun, né en 1943 à Porto-Novo, est médiateur de la république du Bénin à partir du 14 octobre 2013, pour un mandat de 5 ans non renouvelable, sur… »)
 
(2 versions intermédiaires masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
-
Joseph Houessou Gnonlonfoun, né en 1943 à Porto-Novo, est médiateur de la république du Bénin à partir du 14 octobre 2013, pour un mandat de 5 ans non renouvelable, sur décision prise en Conseil des ministres le 25 septembre 2013. Il est le deuxième Médiateur de la République au Bénin. Il succède à Albert Tévoédjrè,  
+
[[image:Bénin Logo de l'ombudsman.jpg|right|150px]]
 +
 
 +
'''Joseph Houessou Gnonlonfoun''', né en 1943 à Porto-Novo, est médiateur de la république du Bénin à partir du 14 octobre 2013, pour un mandat de 5 ans non renouvelable, sur décision prise en Conseil des ministres le 25 septembre 2013. Il est le deuxième Médiateur de la République au Bénin. Il succède à Albert Tévoédjrè,  
==Parcours==
==Parcours==
Ligne 17 : Ligne 19 :
* 1973 : membre suppléant du Conseil Supérieur de la Magistrature  
* 1973 : membre suppléant du Conseil Supérieur de la Magistrature  
-
[[Catégorie:Bénin]]
+
[[Catégorie:médiation au Bénin|Houessou Gnonlonfoun]]

Version actuelle en date du 26 juillet 2015 à 18:54

Joseph Houessou Gnonlonfoun, né en 1943 à Porto-Novo, est médiateur de la république du Bénin à partir du 14 octobre 2013, pour un mandat de 5 ans non renouvelable, sur décision prise en Conseil des ministres le 25 septembre 2013. Il est le deuxième Médiateur de la République au Bénin. Il succède à Albert Tévoédjrè,

Parcours

  • 2011 : président de la CENA pour les élections présidentielle et législatives
  • 2010 : commis à la rédaction du rapport sur la condition pénitentiaire au Bénin, pour le compte du Médiateur de la République
  • de mai 1998 à mars 1999 et de mars 1999 (date à laquelle il est élu pour la seconde fois de sa carrière politique, député à l’Assemblée Nationale) à juin 2003
  • à partir de 1996, il a occupé le poste de Garde des sceaux, ministre de la justice, de la législation et des droits de l’homme
  • 1995-1997 : consultant juriste agréé auprès d’organismes de renom comme la Banque mondiale et l’Union Interparlementaire à Genève
  • 1991-1995 : vice-président de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme
  • 1991-1995 : député. Il est rapporteur de la Commission des Lois, de l’Administration et des Droits de l’Homme. Il est l’auteur de la proposition de loi ayant institué la Commission Electorale Nationale Autonome : CENA
  • 1990 : président de la Commission chargée de la relecture de la Constitution
  • 1989-1991 Vice-président de l’Action Chrétienne pour l’Abolition de la Torture (ACAT-BENIN)
  • 1989-1991 : ancien Secrétaire Général de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBHD)
  • 1980-1982 : détenu politique
  • 1970-1975 : vice-président du tribunal de première instance de Cotonou
  • 1973 : membre suppléant du Conseil Supérieur de la Magistrature
Outils personnels
Translate