La fable des abeilles

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

La fable des abeilles de Bernard Mandeville (1670-1733) par Sabine Soileux.
Les strophes sont nombreuses , nous pourrions les analyser au service de métaphores et les glisser, peut être, lors de médiations professionnelles.
Voici un extrait:

La ruche prospère

Une vaste ruche bien fournie d'abeilles,
Qui vivait dans le confort et le luxe,
Et qui pourtant était aussi illustre pour ses armes et ses lois,
Que pour ses grands essaims tôt venus,
Était aux yeux de tous la mère la plus féconde
Jamais abeilles ne furent mieux gouvernées,
Plus inconstantes, ou moins satisfaites.
Elles n'étaient pas asservies à la tyrannie
Ni conduites par la versatile démocratie,
Mais par des rois, qui ne pouvaient mal faire, car
Leur pouvoir était limité par des lois.

La fable des abeilles: nous voulons de l'honnêteté

Il ne se commettait pas la moindre erreur,
La moindre entorse au bien public,
Que tous ces pendards ne s'écrient effrontément:
"Grands dieux! Si seulement nous avions de l'honnêteté!"
Mercure souriait de cette impudence,
Et d'autres trouvaient absurde
D'invectiver sans cesse contre ce qu'ils aimaient tant.
Mais Jupiter transporté d'indignation,
Finit par jurer dans sa colère

Outils personnels
Translate