Le piège de la surenchère

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

Les dangers de la surenchère :

Les indiens du Canada font usage d’un piège à ours des plus rudimentaires. Il consiste en une grosse pierre enduite de miel, suspendue à une branche d’arbre par une corde. Lorsqu’un ours aperçoit ce qu’il croit être une gourmandise, il s’avance et tente d’attraper la pierre en lui donnant des coups de patte. Il crée ainsi un mouvement de balancier et chaque fois, la pierre revient le frapper. L’ours s’énerve et cogne de plus en plus fort. Et plus il cogne fort, plus il se fait cogner. Jusqu’à son K-O final. L’ours est incapable de penser : « Et si j’arrêtais ce cycle de la violence ? » Il ne ressent que de la frustration. « On me donne des coups, je les rends ! » se dit-il. D’où sa rage exponentielle. Pourtant, s’il cessait de la frapper, la pierre s’immobiliserait et il remarquerait peut-être alors, une fois le calme rétabli, qu’il ne s’agit que d’un objet inerte accroché à une corde. Il n’aurait plus qu’à trancher celle-ci avec ses crocs pour faire choir la pierre et en lécher le miel.


source : Bernard Werber "Le jour des fourmis"

Outils personnels
Translate