Le silence est d'or...la parole d'argent

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

ETRE ou AVOIR

Sans jeu de mot, mais notre monde a trop régulé, ces dernières décennies, sur un don de la parole "fructueuse" au lieu de miser sur "la relation".

J'interviens, juste pour donner quelques pistes de réflexion à nos lecteurs et lectrices de ce forum.


"La parole est d'argent" pour exprimer simplement le fait qu'il faille tourner 7 fois sa langue avant de parler uniquement au niveau de sa pensée, mais aussi au niveau de son émission - expression.

L'une et l'autre ne vont pas toujours de paire.

Pour nous en convaincre, une petite observation sur l'utilisation des verbes être et avoir.

Sommaire

Confusion entre l'avoir et l'identité d'être

Les implications entre être et avoir ne sont pas les mêmes, en termes sous-entendus...

Lorsque vous dites :

  • je suis malade
  • je suis au chômage
  • je ne suis pas fort...!

... les implications ne sont pas les mêmes que si vous dites, indiquez ou précisez :

  • j'ai mal au ventre
  • j'ai un emploi à trouver
  • ou j'ai une faiblesse

Dans le premier cas, tout moi est ou apparait concerné. Dans le second, l'être n'est pas impliqué, une action ciblée peut suffire à changer non l'état mais la situation. La question ne sera pas de ne plus être ou d'être autrement mais de ne plus avoir ou d'avoir autre chose. La première implique entièrement la personne, la seconde l'invite à rechercher concrètement une solution accessible par l'avoir (ou le pas avoir)...

Il y a deux conséquences :

Etre et Avoir ne résonnent pas de la même manière en nous, surtout pour celui qui le dit et aussi celui qui le reçoit.

Le verbe être aura tendance à vous figer dans l'état physique global et vous complaire :

  • Je suis' malade... vous place sans vous rendre compte dans un état, celui de malade.
=>Mon être est
=>Tout moi est malade

De plus, utiliser le verbe être vous place dans le constant, dans une expression du "tout le temps".

Il vous fige une deuxième fois ! à jamais !

Il faut savoir que celui qui le dit, involontairement et inconsciemment, se fait un retour sur soi négatif...idem pour celui qui va recevoir le message.


Utiliser le verbe ETRE ou AVOIR dans une expression est dans le LANGAGE un passeport ROUGE ou BLEU...NOIRE OU BLANC !


Poursuivons nos exemples et essayez d'analyser ce que cela fait lorsque vous vous dites les phrases suivantes :

                je suis fou     ou       j'ai un manque de lucidité...
                        ou je n'ai pas pleine conscience de...

d'autre dirait sans SE MENAGER :

je suis stupide, je suis timbré, je suis C...en général, c'est jamais trop sympa...

 LE VERBE ETRE ne nous MENAGE PAS, mais il ne MENAGE PAS LES AUTRES aussi...

Reprenons et continuons :

tu es capricieux              ou                tu as un caprice...
tu es stupide                 ou                tu n'as pas su faire...
tu es gentille                ou                tu as une gentillesse qui...
tu es ignorante               ou                tu as une lacune sur...

La permanence de l'être...

Le verbe AVOIR aura plus tendance à vous positionner sur le moment présent (pas l'éternité) et vous oblige à préciser le lieu (pas la généralité). Il a plus tendance à situer et il vous donnera une certaine "distanciation" par rapport à votre personne.


Importance de tout cela : utiliser le verbe ETRE n'est pas anodin...il glorifie à l'avance ! Il vous montre le chemin du totalitaire et engage toute votre personne.


Le détachement dans l'avoir

Le verbe avoir aura tendance à vous détacher de votre personne.

Il n'a pas la tendance culpabilisatrice, accusatrice... ou juge de soi !

Conclusion

  • Le verbe être a les tendances de figer la personne dans un état et dans le temps
  • Le verbe être pour le temps passé et pour le temps futur
  • Le verbe être a tendance à juger et prendre toute la personne dans son intimité humaine
  • Le verbe avoir aura tendance à être factuel,
    • à limiter le jugement à un fait, à un moment précis.

Il ne se prolonge pas ni avant, ni après les faits.

Le verbe avoir va faire la différence entre le comportement et la personne. Il a une tendance à qualifier un fait ou une personne.

Le verbe avoir a un sens déterminant. Il externalise ce sens dans un contexte de responsabilisation

Il est important de souligner qu'utiliser le verbe AVOIR aura cette tendance positive de mettre la personne devant son acte, son dire, son faire...etc...et il dédouane celui qui parle d'un esprit de jugement sur la personne.

Dans notre exemple du "tu es capricieux" ou "tu as un caprice..."

  • Le verbe avoir dit : ta personne A réalisé UN caprice
  • Le verbe être dit : ta personne EST LE caprice
Outils personnels
Translate