Les facteurs et les chiens

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
Version du 20 janvier 2012 à 19:43 par Ivan Martin (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Le mécanisme d’interprétation à l’œuvre ici consiste à confondre « corrélation » et « relation de cause à effet ». Il se produit lorsque deux variables sont liées, mais sans qu’il existe entre elles de relation de cause à effet. C’est une troisième variable, invisible, qui est la cause des deux autres.

Les raisonnements sophistiques basés sur ce mécanisme sont courants, conduisent à de fausses déductions et permettent tous les amalgames.

Il est très facile d’en inventer de nouveaux, adaptés à toutes les situations.


Les chiens et les facteurs

Savez-vous que dans les villes françaises, le nombre de chiens est directement proportionnel au nombre de facteurs ? Il faut croire que les facteurs aiment les chiens. A moins que ce ne soit l’inverse…


Autre exemple

Les pieds, siège de l’intelligence

Chez les enfants, l’intelligence est proportionnelle à la taille des pieds. Preuve que les pieds sont le siège de l’intelligence.

Outils personnels
Translate