Loi de Murphy

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
Version du 9 juin 2010 à 13:43 par Jean-Louis Lascoux (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

la loi de Murphy est connue sous le nom de Loi de la tartine beurrée... Voici plusieurs années, vers 1995-96, j'ai écrit un texte sur cette "loi" pour le site Formamétrie, l'officiel de la formation, qui était le pendant du journal que j'avais créé et qui était diffusé en kiosque. Je l'ai retrouvé sur un site qui l'a reproduit, comme quoi c'était utile de le mettre en libre reproduction sous condition de citer la source[1]...

Sommaire

Présentation générale

Cette loi aurait été énoncée par un certain Edward Murphy (1918 - 1990) ou Edsel Murphy. Il apparaît inconnu... Ce qui constitue une illustration de la loi qui lui est attribuée.

Si vous voulez tester le principe, un matin où vous êtes prêt(e) à partir pour un rendez-vous important, vous beurrez une tartine pour votre petit déjeuner. Si la tartine vous échappe des doigts, elle tombera sur la partie la plus visible de votre tenue vestimentaire, et bien évidemment du côté beurré... Les spécialistes désignent aussi cette Loi de désordre public sous le sigle très technique de LME, c'est-à-dire la Loi de l'Emmerdement Maximum. L'inventeur de ce concept, Edsel Murphy, a la réputation d'être très peu connu chez les ingénieurs et techniciens, ce qui en ferait une illustration du principe de la loi qui porte son nom...

Le principe est simple : "Si quelque chose risque d'aller de travers ça se produira, surtout au moment où il ne le faudrait pas". Comme chacun peut s'en douter, cette loi fondamentale de Murphy a donné de très nombreux corollaires dans les domaines les plus divers. Votre champ d'activité professionnelle est concerné. Vous ne faites rien ? Votre vie est concernée. Il existe une autre manière de considérer la loi de Murphy : moins on se sent compétent, plus on a besoin d'explications ; moins on est motivé, plus les raisons sont fortes et nombreuses.

C'est une lecture très critiquée de la loi en question. N'empêche. Dans ce cas, nous lui donnerons le nom de "Loi des prétextes". Chacun vérifiera que plus les prétextes sont nombreux plus les emmerdements le sont également...

Dans la vie quotidienne

Ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal. Si plusieurs choses sont susceptibles de mal tourner, celle qui tournera mal est celle qui causera le plus de dégâts ou celle qui posera le plus de problème(s) (en qualité ou quantité). Corollaire : S'il y a un moment où il ne faut surtout pas que quelque chose aille mal, c'est à ce moment que le problème se produira. Si vous avez trouvé quatre façons possibles pour que les choses tournent mal, et que vous les avez circonvenues, alors une cinquième façon, que vous n'aviez pas prévue, apparaîtra spontanément et vous constaterez en faisant le plein d'humilité qu'en réalité, c'était la plus prévisible. Laissées à elles-mêmes, les choses ont tendance à aller de mal en pis. Dès qu'une personne est en charge de les améliorer, ça passe inévitablement par des catastrophes supplémentaires. Si quelque chose ne peut en aucun cas mal tourner, une faille apparaîtra... au dernier moment, si ce n'est pas trop tard. Un jour d'orage, vous marchez dans la boue, mais vous ne trouverez pas de flaque d'eau pour y laver vos chaussures ! Si un tas d'objets tombe, c'est celui qui sera le plus précieux, le plus utile, le moins fragile qui sera rendu inutilisable - quand ce n'est pas celui dont vous avez besoin immédiatement et le seul qui ne soit pas en double exemplaire ! En tout cas, lorsqu'il tombe et que vous êtes pressé, il va systématiquement se nicher dans le coin le plus inaccessible. Lorsque vous oubliez quelque chose, c'est l'indispensable. Vous y pensez lorsque vous êtes trop éloigné pour retourner le chercher ou vous êtes trop pressé pour que votre retour ne vous mette pas en retard. Dans l'urgence, la cravate que vous choisissez est celle qui est tachée. Rien n'est aussi simple qu'il y paraît. Les délais les plus courts sont toujours rallongés jusqu'à concurrencer les délais les plus longs. Si tout semble bien se passer, c'est que vous n'avez manifestement pas remarqué la chose qui cloche et qui ne va pas tarder à vous poser tous les problèmes du monde L'Univers n'est pas du tout indifférent à l'intelligence, il lui est activement hostile. Il est impossible de faire quelque chose à l'épreuve des imbéciles, les imbéciles sont toujours plus ingénieux... ! De nouvelles priorités viennent toujours repousser les urgences.

Résolution de problème

La logique est une méthode systématique d'aboutir avec certitude à une mauvaise conclusion. Tout a très bien pu commencer selon l'idée qu'on ne se fait pas. Corollaire : l'évidence du principe de base présente souvent le moins d'intérêt. Le problème est souvent moins le problème en lui-même que la mise en oeuvre de la solution. Chaque solution apporte de nouveaux problèmes. Un problème résolu à fond disparaît pour toujours. Est-ce bien raisonnable ? Toute idée révolutionnaire connaît trois phases qu'on peut résumer en trois phrases :

- c'est complètement impossible, ne me faites pas perdre mon temps - c'est possible, mais ça ne vaut pas la peine - j'ai toujours dit que c'était une bonne idée.

Si vous n'aviez pas de problème, vous n'auriez pas besoin de gens pour vous aider à les résoudre. En corollaire, si vous n'aviez pas de gens autour de vous, vous n'auriez probablement pas de problèmes. Les urgences surviennent aléatoirement toutes en même temps.

Dans l'ingénierie

Tout dépôt de brevet s'accompagne d'une demande semblable déposée par un illustre inconnu, la semaine précédente ... Plus un changement de conception paraît anodin, et plus son influence est prépondérante. Toutes les clauses de garantie deviennent caduques au moment du paiement de la facture. La nécessité d'introduire des modifications importantes dans un nouveau produit augmente au fur et à mesure que la fabrication approche de la phase finale. Le caractère impératif des dates de livraison est inversement proportionnel au resserrement des programmes. Les dimensions et les caractéristiques sont toujours exprimées en termes les moins usités. La vitesse, par exemple, est indiquée en huitièmes de mille par quinzaine. Une notice d'instructions indispensable à la mise en oeuvre d'un équipement est en général mise au panier par le service de réception. Les suggestions du groupe d'analyse de la valeur appliquée à un produit augmentent les coûts et réduisent les possibilités. Les dessins originaux sont souvent effacés par la machine à reproduire les plans. L'évolution technologique nécessite des connaissances de plus en plus pointues. Corollaire : la technologie est dominée par ceux qui manient ce qu'ils ne connaissent pas.

Dans l'informatique et autres technologies

L'erreur n'est qu'humaine. Avant l'informatique, il n'y avait que des problèmes sans grande importance qui étaient mal résolus. Pour provoquer une catastrophe, il faut placer un homme devant un ordinateur : la logique des choses se charge du reste. Quand tout le reste a échoué, lisez les instructions. Un micro-ordinateur est obsolète dès son déballage.Une application pleinement satisfaisante doit toujours être mise à jour... Et la mise à jour est toujours boguée. Quand un logiciel tout neuf est vraiment inutile, il faut tout de suite suivre une formation pour le maîtriser : c'est grâce à ce logiciel que vous ferez les plus grandes choses. Si un programme est très utile, il sera très rapidement amélioré et deviendra si compliqué qu'il deviendra inutilisable. Procéder à son remplacement sans tarder. Tout programme, s'il fonctionne, est obsolète. Tout autre programme coûte plus cher et prend plus de temps. Si un programme est inutile, il faudra le documenter. Tout programme tend à occuper toute la mémoire disponible, même si on ne le démarre jamais. Le prix d'un programme est généralement proportionnel à la lourdeur de ce qu'il donne en sortie. La complexité d'un programme croît jusqu'à ce que le programmeur lui-même n'y comprenne plus rien. Tout programme contient au moins un bug. Tout bug prévisible ne se produira pas : cherchez ailleurs, le problème existe certainement quand même. Les erreurs indétectables sont en nombre infini, contrairement aux erreurs détectables dont le nombre catalogué est très limité. Si on ajoute un homme à un projet en retard, cela ne fera qu'ajouter du retard. La fonction annuler n'est jamais disponible quand vous en avez besoin. Ce n'est qu'après avoir essayé tout le reste, qu'on lit la documentation... C'est à ce moment qu'on se rend compte qu'on l'a jetée avec l'emballage.Dès que vous quittez l'imprimante des yeux, elle a un problème.C'est généralement lorsque le disque dur plante qu'on se rend compte qu'on a oublié de sauvegarder... Sinon, c'est en sauvegardant qu'on l'a fait planter.Un téléphone portable n'a plus de batterie au moment où vous avez à dire quelque chose de très important.

Dans la thermodynamique

Les choses empirent quand on augmente la pression. Si une erreur se produit dans un calcul de tolérance à la rupture, elle conduit rarement à une sous-estimation. Quant à la probabilité d'inexactitude du résultat, elle augmente avec le nombre de victimes potentielles.

En mathématiques

Si une erreur est susceptible de s'introduire dans un calcul, le phénomène se produira. Et toujours dans le sens qui provoquera les résultats les plus catastrophiques. Toutes les constantes sont variables. Dans toute opération, le chiffre qui parait le plus juste est la cause de l'erreur. Une virgule est toujours mal placée. Dans un calcul complexe, un facteur du numérateur passe toujours au dénominateur.

Dans la production

Tout fil coupé à longueur est précisément trop court. Les tolérances s'accumulent toujours dans le même sens, pour compliquer au maximum les opérations d'assemblage. Des équipements identiques, contrôlés dans des conditions identiques, ne sont jamais identiques à l'utilisation. La disponibilité d'un composant est inversement proportionnelle aux besoins. S'il faut N composants pour réaliser un projet, le stock est de N-1. Si l'on a besoin d'une résistance de valeur déterminée, c'est justement cette valeur qui n'existe pas. Et on ne peut l'obtenir par aucune combinaison série ou parallèle. Un outil qui s'échappe des mains tombe toujours dans l'endroit le plus inaccessible, ou du côté le plus fragile (c'est le principe de la "gravité sélective"). Chaque fois qu'on branche une ligne triphasée, l'ordre des phases est sûrement inversé.Les pièces interchangeables ne le sont pas.Si un prototype fonctionne correctement, la situation s'inverse dès que la production est lancée.Les composants qui ne doivent et ne peuvent pas être mal assemblés le sont toujours dans la réalité.Lorsqu'on branche un appareil de mesure en continu, il est réglé sur une plage trop sensible et la polarité est inversée.Les composants les plus délicats se détériorent d'abord. Les enregistreurs graphiques déposent d'avantage d'encre sur les êtres humains que sur le papier.Un circuit protégé contre toute défaillance est le premier à tomber en panne... et s'il tient le choc, il provoquera la destruction des autres. Un transistor protégé par un fusible à fusion rapide protège le fusible en grillant le premier. Une panne ne se révèle jamais avant l'inspection finale ou le test public. Un instrument correspond aux spécifications annoncées assez longtemps pour passer l'inspection d'entrée. Si l'on remplace un élément défectueux dans un instrument qui présente une anomalie, celle-ci réapparaît dès la remise en service. C'est après avoir enlevé la dernière des 36 vis de montage qu'on s'aperçoit que ce n'est pas ce qu'il fallait démonter. C'est après avoir fixé les 36 vis qu'on se rend compte que le joint n'a pas été mis. Toute pièce d'un matériel vital ne tombera jamais en panne jusqu'à ce que :

  • a) vous en ayez besoin pour sauver une vie,
  • b) le fournisseur soit parti.

Dans les relations hiérarchiques et le management

Tout ordre qui peut être mal compris l'est forcément. Plus un principe protège, plus il s'impose "de lui-même" comme éminemment sérieux.... Aucun plan de marketing offensif ne subsiste au contact de la clientèle. Les accords de bonne entente avec la concurrence sont source du plus grand nombre de malentendus. Les employés les plus incompétents sont affectés aux places où ils seront les moins nuisibles : ... à l'encadrement, c'est ce qui explique que les promotions s'accompagnent toujours de mutation. Si votre dossier avance vite assurez vous que ce n'est pas de votre licenciement dont il s'agit. Votre prochain bureau n'a que deux dimensions : trop large et trop étroit. Si vous êtes dans la fonction publique et que vous cherchez votre supérieur, n'allez pas directement à son bureau : aller faire un tour près de la machine à café, dans une salle de réunion vide, ou dans le bureau de son propre supérieur... Le meilleur système pour progresser dans l'administration : faire exécuter les tâches et assumer les responsabilités ; ce sont les responsabilités qui prennent le moins de temps.

Dans la publicité - principe de la précarité

Mettez en vente un système que même un idiot peut utiliser et seul un idiot voudra l'utiliser.Ce que l'on dit être fait pour durer, durera moins longtemps que ce qui est prévu à durée limitée.

Dans les comportements humains

Lorsque vous avez des problèmes, vous pouvez commencer à compter vos économies. Un secret ne vaut que lorsque l'information n'est connue de personne. Strictement personne, pas même de celui(celle) qui est le(la) plus concerné(e). Principe du roi Midas : pour qu'un secret soit bien tenu, le premier à le connaître ne doit pas en lâcher un (traître) mot.Les rages de dents commencent le samedi soir.Les hommes et les nations se conduiront raisonnablement quand toutes les autres possibilités seront épuisées...Un conflit éclate au moment où la plupart des gens aimeraient partir en vacances. Lorsque vous racontez vos problèmes à quelqu'un, il en a toujours des pires à raconter... ce qui devrait vous faire penser qu'il est souhaitable de ne pas être "l'autre de quelqu'un"...

En formation

Lorsque vous utilisez un rétroprojecteur pour la première fois, les transparents sont systématiquement conçus à l'envers... et lorsque vous les retournez, ils sont encore en sens contraire ! Pour arriver à l'heure lors d'un premier séminaire, le plus efficace restera toujours d'arrêter sa montre à l'heure convenue et de partir une heure avant ce qu'il est nécessaire de prévoir. Quand on n'est plus capable de faire autre chose, on enseigne. Quand on ne sait plus enseigner, on fait de l'ingénierie pédagogique.Avec l'habitude, les supports de cours que vous prenez sont quasiment toujours ceux de la veille ou du lendemain. Dans le meilleur des cas, la feuille de présence qui vous est remise est celle de la salle de formation voisine. Lorsque vous faites appel à un prestataire pour un vidéo-projecteur, il arrive avec tous les systèmes de connectique, même ceux dont vous auriez pu avoir besoin si vous aviez eu du matériel à vous. Lorsque tout est correctement installé, il ne manque généralement qu'un adaptateur... Et c'est parce que vous n'avez pas donné les bonnes informations que ça ne marche pas.

Autres lois et principes

C'est toujours plus cher que prévu. Si tout va bien, ne vous inquiétez pas, ça passera vite. Souriez ! Demain sera pire. Il est plus facile de se laisser impliquer dans un problème que de s'en sortir. Plus une décision est urgente, moins l'identité du décideur est évidente. S'il y a 50% de chances de succès, cela signifie qu'il y a au moins 75% de risques d'échec (sans qu'il s'agisse nécessairement ici d'une critique de la "science" statistique) Pour garantir son plein succès et conserver les meilleurs souvenirs, une expérience réussie ne doit jamais être reproduite. Dans des conditions parfaitement contrôlées de pression, température, humidité, volume et autres variables, un organisme un tant soit peu vivant fera exactement ce qu'il voudra. La plupart des appareils fonctionnent mieux quand on les branche. C'est lorsqu'on branche un appareil qu'il a tous les risques de tomber en panne. Si une expérience a réussi, c'est que quelque chose a été de travers. L'utilité apparente d'un produit de consommation devient inversement proportionnelle à son utilité réelle dès que vous l'avez payé. Après avoir ajouté deux semaines au programme pour les contretemps impondérables, ajoutez en deux de plus pour le traitement des impondérables eux-mêmes. La probabilité pour que le pain tombe sur le côté beurré n'a rien à voir avec la quantité de matière grasse, puisque toutes les études prouvent qu'elle est proportionnelle à la valeur du tapis. Après que l'analyse d'un échantillon vous ait coûté beaucoup de temps et de peine, on vous annoncera que ce n'était pas le bon échantillon, et qu'il n'a d'ailleurs rien à voir avec le problème. La meilleure façon de résoudre un problème, c'est de le supprimer. Pour ne pas se confronter à un problème, inventer le maximum de solutions. Restera quand même le problème de choisir la meilleure solution. Si les résultats ne sont pas conformes à votre théorie, jetez-les. Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'univers, il vous croira. Dites lui que la peinture n'est pas sèche et il touchera pour en être sûr. Tout ce qui se termine s'est en fait passé dans les meilleures conditions possibles, sinon ça aurait pu être bien pire.

Application de la loi de Pareto : que faire ?

L'idée est la suivante : 20% d'une production résulte de 80% de l'investissement qui lui a été consacré ; c'est-à-dire que 80% de cette même production est le résultat de seulement 20% de l'investissement. L'économiste italien Pareto qui a énoncé cette loi en a été immortalisé. Attention à ne pas s'y tromper. L'application de cette loi dans le commerce montre que 80% d'un chiffre d'affaires est réalisé avec seulement 20% de la clientèle. D'aucuns prétendent toutefois que c'est dans les 20% de la clientèle la moins rentable que la marge se réalise. Certains vont jusqu'à démontrer que le manque de qualité dans les services rendus auprès de cette clientèle et c'est la faillite assurée... C'est la loi des 80 20. Appliquée à notre espèce, la loi ne manque pas de piquant : 80% de l'intelligence humaine est le fruit de 20% des humains ; ce qui donne 20% de la bêtise humaine est le produit de 80% du genre humain. Il ne conviendrait pas d'en tirer des idées autres... 20% de ce que vous pensez occupent 80% de vos activités ; 80% de vos activités constituent une perte de temps... Lorsqu'une idée est mauvaise, elle ne présente que 20% de risque d'être copiée. Mais celui qui la copie le mieux a 80% de chance d'en faire une application très en vogue...

Notes et références

  1. reproducteur libre du texte de Formametrie
Outils personnels
Translate