Médiateur coopérant

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

Des organismes type ONG se donnent pour missions d’envoyer des coopérants internationaux sur des projets de développement et de solidarité. Les coopérants envoyés prennent le statut de VSI (Volontaire de Solidarité Internationale). Parmi ces structures, nous pouvons citer le SCD (Service de Coopération pour le Développement), la DCC (Délégation Catholique pour la coopération) ou encore l’AFVP (Association Française des Volontaires du Progrès). Ces structures envoient environ 160 à 200 volontaires par an chacune, principalement en Afrique puis en Asie et Amérique Latine.

Missions de « médiation » proposées

Ces coopérants ont pour mission, au cœur de pays en crise où les populations sont divisées (Balkans notamment) de recréer des liens entre les communautés. Les communautés sont généralement à fondement religieux ou ethnique. L’objectif premier est de favoriser la rencontre et la tolérance envers l’autre communauté.

Le « médiateur » tente de recréer des liens en mettant des projets d’intérêt commun, autour d’activités sportives, festives ou lors d’actions environnementales, voire interculturelles.

Il peut être amené à mettre en place des démarches participatives, des forums d’écoute de citoyens (Colombie), et ce afin de développer une écoute plus large et une « stratégie collective pour la paix ».

Voir aussi

  • Le coopérant, missionnaire ou médiateur ? Rencontre de cultures et développement dans les Andes : un témoignage, Michel SAUQUET [1]
Outils personnels
Translate