Médiation professionnelle, une discipline à part

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
Pour les articles homonymes, voir Médiation professionnelle. Page d'aide sur l'homonymie


La médiation professionnelle en 2001 reposait sur l'idée qu'il fallait professionnaliser l'intervention des médiateurs, que la qualité relationnelle ne s'improvise pas plus que la résolution des différends.

Depuis, la médiation professionnelle est une discipline à part entière, encadrée par une formation initiale, exclusivement dispensée par l'EPMN-Médiateurs Associés ®. Cette première formation débouche sur l'obtention du Certificat d'Aptitude à la Profession de Médiateur, le CAP'M. Depuis 2011, un master, délivré en partenariat avec l'université de Bordeaux IV a été élaboré.

La médiation professionnelle clarifie les éléments constitutifs de la qualité relationnelle et de la résolution des différends par la réflexion en altérité. Elle est doté du premier processus structuré visant la résolution des litiges. Elle préconise la mise en place de ce processus comme un préalable à toute action contentieuse.

Sommaire

Conditions pour exercer la médiation professionnelle dans un pays

L'exercice de la médiation professionnelle nécessite des conditions que tous les pays ne réunissent pas encore aujourd'hui. Ces conditions peuvent être exprimées au travers de celles d'un état de droit respectueux des droits humains actualisés :

  • l'égalité des droits - pour l'exercice de tous les aspects de la citoyenneté
  • liberté d'expression - garantie autant pour les journalistes que pour l'ensemble des citoyens
  • liberté judiciaire - indépendance des juges et des avocats
  • liberté de décision - exercice libre pour les médiateurs professionnels

Une discipline à part ...

La médiation professionnelle est une discipline à part. Elle a été conceptualisée par Jean-Louis Lascoux, à partir de 1999. Elle se distingue des autres représentations de la médiation par son application spécifique à la définition de stratégie relationnelle. Elle trouve une application spécifique, avec ses processus d'entretiens et d'animation de réunion, dans le cadre de l'approche des conflits. Elle a pour perspective la qualité relationnelle.

La médiation professionnelle relève d'une approche rationnelle des relations humaines. Elle ne s'inspire ni du droit ni de la psychologie ni de la religion. Elle propose un ensemble de découvertes, de connaissances et d'expériences qui permettent de l'intégrer dans les approches de type disciplinaire.

Contrairement aux approches issues de la conception du prêtre Jean-François Six, la médiation professionnelle n'est pas une démarche visant la recherche du pardon pas plus que tout autre solution pouvant satisfaire les attentes ou exigences du médiateur. Parmi celles-ci, on retrouve bien sûr les enseignements de l'école catholique, les formations à la médiation familiale débouchant sur le diplôme d’État de médiation familiale, les formation à forte connotation juridique et de nombreuses formations mêlant morales et psychologie(s).

Par rapport à cet éventail, la médiation professionnelle est une conception originale de la médiation en ce qu'elle s'appuie sur des outils et pratiques relavant de la logique relationnelle. Elle ne reprend rien des suppositions ou interprétations courantes dans les approches jouant du feeling ou de l'intuition. Elle ne repose pas sur le bon sens.

La médiation professionnelle est une discipline qui instrumente la performance, l'efficacité et la qualité dans les relations. Elle est outillé d'un processus structuré facilitant la résolution des litiges et conflits.

Dans l'approche des conflits, la médiation professionnelle consiste dans l'intervention d'un tiers, le médiateur professionnel, animateur d'un processus structuré, pour permettre à des parties de trouver une issue la plus satisfaisante ou la moins insatisfaisante possible à leur différend.

L'éthique et la médiation professionnelle

Le développement de la médiation professionnelle a permis d'élaborer un ensemble d'outils au service des organisations et des personnes. L'outil le plus élaboré est l'engagement des organisations qui se concrétise par le contrat cadre éthique et médiation.

... une discipline à part entière

La médiation professionnelle est une discipline à part entière. Elle s'appuie sur une représentation précise et fonctionnelle de la personne. L'ensemble de ses outils et techniques sont issues du modèle systémique des Stratégies et Interactions en Communication - SIC®.

Conflit, médiation et droit

La première fois que le terme "Médiateur" a été utilisé en France dans un texte officiel remonte à 1955. Il est consacré par le décret n° 55-478 du 8 mai 1955 tendant à favoriser la conclusion de conventions collectives et des accords en matière de salaires.

La forme de la médiation qui est imaginée par des juristes est une médiation de type Conciliation. La médiation est alors considérée comme une justice douce, au sens où elle propose une alternative privée relativement au système judiciaire qui est une institution publique. Comme il existerait toujours une défiance concernant la partie adverse, le système judiciaire devrait toujours être là, instrument de vigilance, pour consolider un accord par définition fragile.

Pour les médiateurs professionnels, la médiation est une aide à la prise d'une libre décision. De ce fait, elle vise à permettre aux personnes de s'extraire de la pensée d'adversité qui les animaient lors du conflit et d'adopter une posture d'élaboration libre d'une relation, qu'il s'agisse de la reprendre, de l'aménager ou de la rompre de manière consensuelle.

Une définition des conflits judiciarisables est proposée par Jean-Louis Lascoux. Il mentionne trois éléments constitutifs d'un conflit :

  1. le juridique
  2. le technique
  3. l'émotionnel

Il fait la démonstration que le système juridico-judiciaire aborde un conflit en suivant l'examen du juridique, suivi de la problématique technique et enfin en envisageant éventuellement le dédommagement de l'émotionnel. La différence entre ce système et la médiation réside d'emblée dans la manière d'aborder un conflit.

La médiation serait un processus structuré qui propose d'aborder un conflit de manière inversée relativement aux systèmes juridiques.

Ainsi, la résolution d'un conflit serait-elle mieux assurée avec l'intervention d'un médiateur parce que les parties participerait à désamorcer l'affectivité qui pollue une situation pour favoriser l'examen des positions, puis des intérêts. Le guide serait un mode de raisonnement confrontant si nécessaire les parties à leurs contradictions.

Un processus structuré

La médiation professionnelle propose le seul processus impliquant l’intervention d’un tiers visant le libre choix des parties. Elle est la seule approche à présenter un processus structuré visant la résolution des différends. Celui-ci est conçu comme un procédé d'accompagnement de la réflexion des personnes pour qu'elles choisissent, en toute conscience, la stratégie qui leur conviendra le mieux en vue de reprendre, aménager ou rompre la relation en litige.

L'intervention du médiateur professionnel, animateur d'un processus structuré, vise l'issue la plus satisfaisante ou la moins insatisfaisante possible.

Une discipline exclusivement dispensée sous l'égide de l'EPMN- Médiateurs Associés

Seule l'Ecole Professionnelle de la Médiation et de la Négociation - Médiateurs Associés, est habilitée à dispenser les cours et formation de médiation professionnelle. Les formateurs doivent obligatoirement être habilités et actualiser leurs connaissances et compétences.

Les médiateurs professionnels sont obligatoirement titulaires du Certificat d'Aptitude à la Profession de Médiateur - CAP'M, lequel est le seul diplôme témoignant de l'indépendance professionnelle indissociable de la pratique dans le respect du Code d'éthique et de déontologie des médiateurs, le CODEOME.

Outils personnels
Translate