Pédagogue

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

Bruno Broucke propose une définition du terme Pédagogue

Du grec "Pais" enfant et "agein" conduire. Dans l’antiquité le pédagogue était l’esclave qui menait à l’école les jeunes garçons.

Cette simple définition apporte beaucoup d’eau au moulin de ma réflexion sur la fameuse posture du médiateur. J’y vois là une bonne allégorie du travail, que nous avons à faire dans notre processus de médiation.

L’esclave (dans notre langage moderne, disons : « celui qui est au service de ») marche aux côtés de l’enfant. Il est au son service de l’enfant mais ne prend pas ses ordres de l’enfant. Il reçoit sa mission de son maître.

  • Si le pédagogue est le médiateur et l’enfant l'accompagné, qui est le maître ? Le seul maître du médiateur est sa mission « résoudre le conflit ». C’est en ce sens qu’il peut tenir sa position d’impartialité. Il conduit la partie au savoir, quels que soient les mérites ou les qualités de la personne à accompagner.


Le pédagogue ne conduit pas les enfants n’importe où. Il les conduit à l’école, c’est-à-dire en un lieu ou ils vont acquérir le savoir. Ils se mettent en mouvement pour sortir de l’ignorance dans laquelle ils se trouvent pour aller vers la connaissance.

Fonctions du pédagogue antique

Tout d’abord, il est là pour protéger l’enfant. Le maitre est puissant, il a pu faire des jaloux dans la ville, qui n’osant pas s’attaquer à lui directement pourrait tenter de faire du mal à sa progéniture.

  • De même le conflit est par définition chose violente et potentiellement dangereuse pour les protagonistes. Le premier service que doit rendre le médiateur est de rassurer la personne fragilisée par son conflit et la protéger de toute violence.

A l’inverse, l’enfant peut causer des dommages sur le chemin et cela nuirait à la réputation du maitre. Le pédagogue est là pour prévenir toute bêtise de l’enfant pendant le parcours.

  • De même en médiation, le mèdié peut commettre des actes qui nuisent à la qualité relationnelle et qui compromette les chances d’arriver à l’accord de médiation. Le médiateur est conscient de ces possibles dérapages et il possède les outils de prévention.


Ensuite la mission du pédagogue est de conduire. La tendance naturelle de l’enfant, sur le chemin de l’école est de folâtrer, de prendre son temps, de suivre les papillons, jusqu’à faire l’école buissonnière. Il fait si beau dehors, à quoi bon s’astreindre à la discipline de l’enseignement ? L’élève n’a pas spontanément envie d’être confronté à son ignorance. Ça fait bien longtemps qu’il vit avec elle; il ne sait pas la joie que lui procurera la connaissance.

  • De même, la personne enfermée dans son conflit aura besoin d’être conduite vers la connaissance de son conflit. Calmement mais fermement, le médiateur devra couper court aux digressions et autres « chasses aux papillons ». Le médiateur peut comprendre cette propension du médié à vouloir retarder le moment où il sera face à « son » conflit, mais il ne peut pas l’accepter pour autant. Les techniques d’entretien ont cette fonction de conduite.

En cours de route l’enfant, distrait par quelques agitations inhabituelles, peut se perdre. Il ne retrouvera plus jamais seul le chemin de l’école. Le pédagogue est celui qui connaît les chemins, qui mènent à l’école, quels que soient les détours pour y parvenir. Le pédagogue a appris à se repérer dans la ville, il ne se fie pas à son bon sens pour retrouver le chemin.

  • De même le médiateur, par la rigueur de son processus est garant que l’on suit le bon chemin. Si par mégarde, les entretiens égarent le médié, le médiateur saura le recentrer sur son objectif, sur sa destination. C’est un expert du chemin. Il recentre sur l’objectif non pas en spectateur au bord de la route, qui montrerait du doigt ; mais en accompagnateur.

Le pédagogue n’a pas besoin de savoir dans le moindre détail quelles matières sont enseignées à l’école et encore moins de connaître le contenu des enseignements. Quand bien même, il le saurait, que cela n’aiderait pas l’enfant. Il conduit l’élève à l’école et c’est à l’enfant que revient le devoir d’apprendre.

  • De même, il n’est pas important que le médiateur soit expert juridique ou expert en immobilier ou en chimie ou en droit social, en … Les parties attendent de lui, qu’il les aide à trouver le chemin vers l’issue du conflit. Le moment venu, chaque partie prendra ses responsabilités dans le domaine du litige technique et juridique.

Le mot pédagogue a évolué aujourd’hui vers d’autres significations. L’étymologie est un bon moyen pour s’approprier une pratique aussi difficile que l’altérocentrage.

Outils personnels
Translate