Page blanche

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
Version du 27 avril 2013 à 12:27 par Eric Cordonnier (discuter | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Sommaire

une folle solitude-le fantasme de l'homme auto construit

ouvrage Olivier Rey

l'inversion des poussettes

depuis toujours les enfants faisaient face à leur mére lorsqu'ils étaient dans leur poussette, celui ci ne percevait que les émotions de sa mére et ne pouvait ressentir que ce qu'elle souhaitait lui communiquer; nous pouvons nous imaginer que l'enfant soit dans l'allégorie de la caverne ou du cinéma. nous pouvons imaginer que le mouvement de la poussette soit la représentation du temps qui passe et celui ci évolue dans le cloisonnement de cette espace réduit, sa vision est réduite à une fenêtre de ciel et la mère qui se penche vers lui pour le nourrir,l'amuser ou le calmer; que peut ressentir cet être en construction qui ne peut voir que ce que la mère souhaite lui montrer.

un jour de 1970 nous retournons le sens des poussettes

l'inversion du sens des poussettes peut être considérer comme la sortie de la caverne ou du cinéma , un choc important se produit; l'enfant ne voit plus sa mère protectrice, il n'a plus ses repaires de nourriture et de câlins. l'enfant est face à un monde qu'il ne comprend pas, il est éblouie par la lumière comme notre enchaîné du cinéma , les bruits de la rue et l'agitation des véhicules et des personnes l'étourdisse; que se passe t'il? cet enfant ne souhaiterait t'il pas se remettre dans la position plus confortable de la solitude et de l'isolement. sa mére ne peux voir les réactions de l'enfant mais elle continue le mouvement de la poussette sans vraiment comprendre les souffrances éventuelles de son enfant. notre enchaîné du cinéma s'adapte peu à peu à ce nouvel horizon

l'homme auto construit

est t'il possible que cet enfant puisse comprendre la vie qui l'entoure, les souffrances, les joies et toutes les émotions que celui ci peut ressentir, pouvons nous penser qu'il pourrait se construire seul notre enchaîné du cinéma n'avait'il pas un soutien pour qu'il accepte progressivement le choc du changement de sa vie un enfant délivré de la tutelle de l'adulte peut t'il par son propre savoir ,avoir des connaissances qu'il aura lui même appris sans le mode d'emploi de l'existence.

la réflexion du médiateur

le médiateur ne peut être insensible à cette situation, nous pouvons remarquer que l'allégorie de la caverne ou du cinéma est partout; elle se produit dans toutes les situations de notre existence, je pense que le médiateur ne doit pas négliger que dans les conflits, les individus se sont construit différemment l'altérocentrage R3 du médiateur est un enjeu important dans la connaissance de ces émotions

Outils personnels
Translate