Syllogisme

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

Un syllogisme est un raisonnement volontaire (opposé à un paralogisme lequel est mené de bonne foi et conclut cependant à une erreur) qui propose une conclusion à partir de deux propositions (prémisses) présentées comme vraies.

Exemples de syllogismes

Le plus célèbre des syllogismes :

  • Tous les hommes sont mortels
  • Or Socrate est un homme
  • Donc Socrate est mortel.

Avec ce mode de raisonnement, il est créé des sophismes, c'est à dire des raisonnements conduisant soit à une forme justificative de l'inacceptable, à l'absurde, à une contre-vérité ou à un paradoxe :

  • Tous les chats sont mortels
  • Socrate est mortel
  • Donc Socrate est un chat
  • La bête la plus féroce connaît la pitié ;
  • je ne la connais pas ;
  • je ne suis donc pas une bête.

in Richard III, par William Sheakspeare


  • Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous
  • or, plus il y a de trous, moins il y a de gruyère
  • donc plus il y a de gruyère, moins il y en a...

ou bien encore :

  • Tout ce qui est rare est cher,
  • un cheval bon marché est rare
  • donc un cheval bon marché est cher.

A vous de vous entraîner ...

  • Toutes les personnes qui restent ensemble éprouvent de l'amour
  • Or les personnes qui restent ensemble se disputent
  • Donc s'aimer c'est aussi se disputer

Lorsque l'esprit s'emmêle

Certaines maximes, présentées comme empathiques, peuvent être inductrices du contraire de l'intention de l'auteur :

Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-même pour eux, car c'est la loi et les prophètes. (Nouveau Testament, Matthieu 7.12)

Ce qui implique : Fais aux autres les cadeaux que tu aimerais qu'ils te fassent.

Autrement dit, poétiquement :

  • Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimes pas que l'on te fasse.
  • Or tu n'aimes pas que l'on t'offre des fleurs
  • Donc n'offre pas de fleurs (cf.ce que tu n'aimes pas que l'on t'offre)...
Outils personnels
Translate