Utilisateur:Herbert Minkus

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
Version du 7 juillet 2008 à 10:17 par Herbert Minkus (discuter | contributions)

Pour consulter la présentation d'Herbert Minkus cliquez sur son nom.

La médiation en Allemagne

En généralisant on peut dire, qu’en Allemagne à cause de son lourd passé de belligérant, aujourd’hui à cause de la densité de sa population et surtout de sa composition multiculturelle, les techniques de médiation reposent essentiellement sur une analyse profonde de la situation de conflit et d’une connaissance de la psychologie des protagonistes. La médiation allemande a intégré des études sur la nature des conflits, leurs méthodes de traitement et leurs résolutions, les différentes approches de négociation, la résolution des problèmes à un niveau psychologique, la psychothérapie ainsi que la thérapie systémique. Ont également contribué au développement de la médiation, les connaissances des études sur « les sciences de la communication » (études universitaires) et l’approche de la « Psychologie humaniste ». Cette approche trouve ses racines dans les courants de l’Humanisme, de l’Existentialisme (J-P. Sartre, M. Heidegger), de la Phénoménologie (E. Husserl) et de l’Autonomie fonctionnelle (G. Allport). En 1962 A. Maslow était le premier à en faire la synthèse. Il a été suivi par C. Rogers, Th. Gordon, et V. Frankl (Logothérapie). Aujourd’hui, parmi les plus connus on peut citer le Dr.M. Rosenberg. A ce titre, on peut qualifier les sources de la médiation allemande de pluridisciplinaires. Depuis 1990 la discipline s’est répandue et ancrée.

Outils personnels
Translate