War room

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark

SYNTHÈSE D’UNE ŒUVRE

WAR ROOM,
film américain d’Alex Kendrick, sorti en 2015 et dont les acteurs principaux sont : Priscilla Evans Shirer, T.C. Stallings, Karen Abercrombie.

SYNOPSIS ET DÉTAILS :
Tony et Elizabeth Jordan ont apparemment tout pour être heureux : une fille adorable, des métiers qu'ils adorent, une belle maison. Mais les apparences peuvent être trompeuses. Leur mariage bat sérieusement de l'aile et leur fille se retrouve au milieu de cette situation. Grâces aux conseils prodigués par Miss Clara, une femme plus vieille, Elizabeth découvre qu'elle peut se battre pour sa famille plutôt que contre elle.

Dans cette œuvre cinématographique, nous pouvons ressortir les différentes notions et éléments de la médiation tels que : présence de 2 parties, les P.I.C (les prêts d’intentions, les interprétations négatives et la contrainte), le J T E (le juridique, le technique et l’émotionnel), la R3 et la solution (R A R),

L’histoire :
Il est question dans ce film d’un jeune couple dont le mari est un représentant commercial dans un laboratoire pharmaceutique et son épouse travaille dans une agence immobilière,

Dans ce couple, tout allait bien, mais le mari du fait de son travail n’avait pas assez de temps à consacrer à sa famille, c’est-à-dire à sa femme et à leur seule fille,

Cette situation va entraîner des disputes entre les époux, la femme qui fait de remarques à son mari toute les fois qu’il rentrait de sa mission, ce que son mari n’acceptait pas du tout,

Cela a considérablement détérioré la vie du couple à telle enseigne que l’harmonie dans la famille est affectée,

La jeune femme fait la connaissance d’une vieille dame qui va lui apprendre comment faire face à l’adversité et aux difficultés de la vie,

Elle lui enseigne que la parole de Dieu, consignée dans la Bible est une arme puissance pour affronter tous les problèmes qui se présentent à elle,

Pour cette Dame, la prière seule est efficace pour combattre le Diable, qui selon elle, est la source des difficultés des hommes,

La jeune femme a suivi l’enseignement de la Dame et cela lui a permis de gagner le cœur de son mari et ramener l’harmonie dans la couple.

Le point de vue du médiateur

Dans ce film, il n’est pas question de médiation, mais nous retrouvons les notions et éléments de la médiation notamment en matière de gestion des émotions entre deux personnes tels les prêts d’intention, les interprétations négatives, la contrainte, l’adversité,

En effet, chaque fois que la jeune dame et son époux avaient une discussion, elle se terminait par des propos dégradants, des paroles violentes,

Ils avaient atteint une escalade conflictuelle à telle enseigne que chacun campait sur sa position, ici donc l’élément émotionnel c’est-à-dire le ressenti était plus élevé que les éléments juridique et technique, il y a donc matière à la médiation professionnelle,

La femme reproche à son mari de passer tout son temps au travail, dans les missions et voyages au détriment de sa famille, nous voyons là la contrainte, elle cherche à lui imposer sa manière de voir les relations,

Quant au mari, il trouve que sa femme se plaignait trop et qu’elle voulait le contraindre à accepter toutes les reproches qu’elle portait sur lui,

Il y a donc nécessité de recourir à la médiation pour d’abord faire baisser l’escalade conflictuelle, il faut rétablir la confiance car c’est de ça qu’il s’agit ici entre les deux époux,

Dans ce film, l’élément essentiel, c’est l’émotionnel qui prédomine, le ressenti.

La jeune dame se sent abandonnée par son mari, la preuve, elle reçoit des messages que son époux se trouverait dans un restaurant avec une jeune fille, alors qu’il dit être en mission,

Ici, il y a le mensonge, or le mensonge réunit en lui seul les 3 éléments du conflit à savoir les P.I.C. et la contrainte,

A la fin la jeune dame a trouvé une solution qui n’est pas forcément celle à laquelle la médiation aurait pu aboutir, celle-ci a été obtenue selon elle par la prière,

Mais ici, il pouvait y avoir les 3 types de solution (R A R) comme dans la médiation, les parties trouveraient un accord qui viendrait d’elles-mêmes et non d’une tierce personne physique, morale ou spirituelle soit elle.

Outils personnels
Translate