WikiMediation:Découverte de/Un homme presque parfait

De WikiMediation.

Share/Save/Bookmark
(Différences entre les versions)
(Nouvelle page : <table border="0px"> <tr> <td width="110px"><center>{{Lien sur image|image=Un_homme_presque_parfait.jpg|largeur=85px|hauteur=100px|lien=Un homme presque parfait|texte=Film Un homme p...)
(modifications ref à Oscar)
 
(2 versions intermédiaires masquées)
Ligne 3 : Ligne 3 :
<td width="110px"><center>{{Lien sur image|image=Un_homme_presque_parfait.jpg|largeur=85px|hauteur=100px|lien=Un homme presque parfait|texte=Film Un homme presque parfait}}</center></td>
<td width="110px"><center>{{Lien sur image|image=Un_homme_presque_parfait.jpg|largeur=85px|hauteur=100px|lien=Un homme presque parfait|texte=Film Un homme presque parfait}}</center></td>
<td>
<td>
-
Film présenté par [[Arnaud du Plessix]], « ''Un homme presque parfait'' », signé Robert Benton. Il fait jouer Paul Newman dans l’acteur principal. Cela lui valut l’oscar « l’Ours d'Argent » du meilleur acteur au festival de Berlin en 1995. De prestigieux acteurs comme Jessica Tandy, Mélanie Griffith, Bruce Willis… ont donné à l’ensemble un film aussi « presque parfait » tant les histoires de chacun rencontrent les nôtres.
+
Film présenté par [[Arnaud du Plessix]], « ''Un homme presque parfait'' », signé Robert Benton. Il fait jouer Paul Newman dans l’acteur principal. Cela lui valut « l’Ours d'Argent » du meilleur acteur au festival de Berlin en 1995. De prestigieux acteurs comme Jessica Tandy, Mélanie Griffith, Bruce Willis… ont donné à l’ensemble un film aussi « presque parfait » tant les histoires de chacun rencontrent les nôtres.
Il expose les mécanismes fonctionnels sous-jacents aux conflits et les mécanismes habituels de résorption des conflits. Il suffit de peu de chose pour les générer…et peu aussi pour passer à l’équilibre des relations. La vie égrène ses conflits utilisant ses mêmes mécanismes qui renouvellent souvent les mêmes conflits.
Il expose les mécanismes fonctionnels sous-jacents aux conflits et les mécanismes habituels de résorption des conflits. Il suffit de peu de chose pour les générer…et peu aussi pour passer à l’équilibre des relations. La vie égrène ses conflits utilisant ses mêmes mécanismes qui renouvellent souvent les mêmes conflits.
Ligne 9 : Ligne 9 :
</tr>
</tr>
<tr>
<tr>
-
<td><center><small>[[L'avez-vous lu ou vu comme ça ?| • Modifier]] • [[Un homme presque parfait|La suite =>]]</small></center>
+
<td><center><small>[[WikiMediation:Découverte de/Un homme presque parfait| • Modifier]] • [[Un homme presque parfait|La suite =>]]</small></center>
</td>
</td>
<td></td>
<td></td>
Ligne 16 : Ligne 16 :
<noinclude>
<noinclude>
-
[[Catégorie:Découverte de|*WikiMediation:Selection]]
+
[[Catégorie:Découverte de|Un homme presque parfait]]
</noinclude>
</noinclude>

Version actuelle en date du 8 mai 2009 à 12:27

Film Un homme presque parfait

Film présenté par Arnaud du Plessix, « Un homme presque parfait », signé Robert Benton. Il fait jouer Paul Newman dans l’acteur principal. Cela lui valut « l’Ours d'Argent » du meilleur acteur au festival de Berlin en 1995. De prestigieux acteurs comme Jessica Tandy, Mélanie Griffith, Bruce Willis… ont donné à l’ensemble un film aussi « presque parfait » tant les histoires de chacun rencontrent les nôtres.

Il expose les mécanismes fonctionnels sous-jacents aux conflits et les mécanismes habituels de résorption des conflits. Il suffit de peu de chose pour les générer…et peu aussi pour passer à l’équilibre des relations. La vie égrène ses conflits utilisant ses mêmes mécanismes qui renouvellent souvent les mêmes conflits.

• ModifierLa suite =>
Outils personnels
Translate